Hans Stöckli, nouveau président du Conseil des Etats

L’ancien maire de Bienne a été élu lundi à la tête de la Chambre des cantons pour un an.
Hans Stöckli, nouveau président du Conseil des Etats

L’ancien maire de Bienne a été élu lundi à la tête de la Chambre des cantons pour un an

Hans Stöckli a accédé lundi à la présidence du Conseil des Etats. (Photo : parlament.ch) Hans Stöckli a accédé lundi à la présidence du Conseil des Etats. (Photo : parlament.ch)

Hans Stöckli accède à la tête de la Chambre des cantons. Le Conseil des Etats a élu le socialiste de 67 ans à sa tête par 39 voix sur 41 bulletins valables. L’ancien maire de Bienne succède au PDC valaisan Jean-René Fournier. Hans Stöckli qui entame sa troisième législature au Conseil se profile comme un défenseur du plurilinguisme. Le socialiste a offert lundi un plaidoyer pour le plurilinguisme en Suisse. Il maniera les diverses langues nationales lorsqu’il dirigera les débats :

Hans Stöckli au micro de notre correspondant parlementaire, Serge Jubin :

Avec cette thématique du plurilinguisme, Hans Stöckli défendra la formation à la politique et le renforcement de l’identité du Conseil des Etats, les trois points cardinaux de son mandat de président. Aux yeux de l’ancien maire de Bienne, il faut préserver l’identité de la Chambre des cantons, où la culture du dialogue est soignée et permet de trouver des solutions et des compromis. Hans Stöckli veut aussi enthousiasmer le plus de jeunes possibles pour la politique, à travers notamment un meilleur soutien des parlements des jeunes. « Nous devons mieux écouter ce qu’ils à dire », a-t-il souligné en référence aux milliers de jeunes qui ont manifesté pour le climat ces derniers mois. /gtr-ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus