Cartoon du Padoc, jugé meilleur étalon à Glovelier

L’étalon de la famille Juillard-Pape, à Damvant, remporte 24 points à la Sélection nationale ...
Cartoon du Padoc, jugé meilleur étalon à Glovelier

L’étalon de la famille Juillard-Pape, à Damvant, remporte 24 points à la Sélection nationale de Franches-Montagnes. Seize autres chevaux ont été sélectionnés pour participer au Test en station à Avenches

La famille Juillard-Pape, autour de leur étalon Cartoon du Padoc (photo : Georges Henz). La famille Juillard-Pape, autour de leur étalon Cartoon du Padoc (photo : Georges Henz).

De belles allures, des mensurations superbes : Cartoon du Padoc a fait sensation samedi à Glovelier. Cet étalon, élevé par Chantal et Guy Juillard-Pape, de Damvant, est le numéro un de la Sélection nationale d’étalons Franches-Montagnes. Il remporte un total de 24 points sur 30 possibles. Seize autres étalons ont été admis pour participer au Test en station à Avenches, qui aura lieu le 29 février prochain. La famille Juillard-Pape verra un autre de ses chevaux partir pour le Haras national, puisque Hannael a été jugé 3e de la sélection à Glovelier.


Le Jura reste le berceau de la race

Au total, 53 étalons étaient présents à la Sélection national d’étalons Franches-Montagnes. Pour Marie Pfammatter, gérante de la Fédération suisse du Franches-Montagnes (FSFM), cette année a été un bon cru : « 53 participants, c’était la limite pour qu’on organise la sélection sur une journée. Si on en avait eu un peu plus, elle se serait faite sur deux jours. »
Et parmi les candidats, deux d’entre eux venaient de France et d’Allemagne, des provenances que la FSFM tenait à souligner : « Ca arrive qu’on ait des participants étrangers, mais c’est quand même assez rare. Nous sommes ravis quand c’est le cas, ça montre que le Franches-Montagnes et ses qualités sont reconnues à l’international, » déclare Marie Pfammatter. Pour autant, la plupart des chevaux sélectionnés pour Avenches proviennent du Jura, « ce qui prouve que la région reste le berceau de la race ».


Des étalons sains

Les chevaux présentés cette année ont été testés avant d’arriver à Glovelier, notamment pour vérifier qu’ils n’étaient pas porteur de maladies. Et parmi ces affections, la myopathie à stockage de polysaccharides : « C’est une maladie héréditaire dominante qui provoque des coups de sang, soit des crampes à répétition. Le test a été trouvé récemment et on l’a ajouté à Glovelier, » explique la gérante de la FSFM. Malgré tout, elle estime que les examens ne sont pas plus sévères : « C’est pour répondre à la demande actuelle ! On veut des chevaux sains, qui coûtent peu cher à l’entretien… or cette maladie va à l’encontre de ces conditions. » Un seul cheval qui devait se présenter à Glovelier a été testé positif à cette maladie. Il n’a donc pas pu participer à la sélection.

Quant aux organisateurs, ils se félicitent de cette édition, qui s’est déroulée sans encombre. Ils estiment que 2'000 visiteurs ont assisté à la manifestation.


Retouvez la Sélection nationale d'étalons Franches-Montagnes en images. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus