Craintes pour l’avenir des CJ sur sol bernois

Plusieurs politiques du Jura bernois ont déposé des interventions au sein de leur organe afin ...
Craintes pour l’avenir des CJ sur sol bernois

Plusieurs politiques du Jura bernois ont déposé des interventions au sein de leur organe afin de s’assurer de l’avenir des transports publics effectués par les CJ sur sol bernois

Les préoccupations concernent notamment la ligne de bus Tramelan-St-Imier. (Photo: CJ) Les préoccupations concernent notamment la ligne de bus Tramelan-St-Imier. (Photo: CJ)

La ligne de bus St-Imier – Tramelan et les transports des Chemins de fer du Jura (CJ) sur sol bernois sont-ils en danger ? Les politiques de notre région font part de leurs préoccupations. Le PLR de St-Imier a déposé une question urgente à ce sujet au Conseil de ville. Au Grand Conseil, c’est une interpellation portée par la députée Moussia de Watteville qui en fait de même. Des préoccupations nées de la récente perte de deux lignes de bus pour les CJ. Cette situation « fragiliserait » la compagnie et par là même, la ligne qu’elle exploite sur sol bernois selon les députés. Pour le directeur des CJ Frédéric Bolliger, tant que la concession court, les prestations sont assurées :

Cette nouvelle situation donnerait une « taille critique » à la compagnie notent encore les élus du Jura bernois. Un constat qui est partagé par le directeur de la compagnie, mais selon lui, la survie des CJ n’est pas engagée :

Dans l’interpellation déposée au Grand Conseil, plusieurs élus du Jura bernois demandent également à quel point les compagnies locales sont défendables. Ils entendent savoir si seul l’aspect économique compte pour l’attribution des lignes. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes