Campagne de tests au CEFF

Le Conseil-exécutif a annoncé avoir procédé à une campagne de test du Covid auprès des apprenants ...
Campagne de tests au CEFF

Le Conseil-exécutif a annoncé avoir procédé à une campagne de test du Covid auprès des apprenants des métiers de la santé et du social de St-Imier. Les 184 tests sont revenus négatifs

Les apprenants des métiers du social et de la santé ont été testés à leur retour des vacances de Noël.  (Photo : KEYSTONE / Laurent Gillieron). Les apprenants des métiers du social et de la santé ont été testés à leur retour des vacances de Noël. (Photo : KEYSTONE / Laurent Gillieron).

Se faire tester pour pouvoir contrôler la situation épidémiologique : c’est le message du Conseil-exécutif. Le gouvernement bernois a décidé de lancer une campagne de test sur les apprenants des métiers de la santé et du social. La première action a eu lieu à St-Imier, au Centre de formation professionnelle Berne francophone. Le président du Conseil-exécutif et directeur de la santé publique Pierre Alain Schnegg l’a expliqué vendredi lors d’une conférence de presse. 

« Ces tests ne sont pas obligatoires mais fortement recommandés »

Situation à Wengen

Le Conseil-exécutif a également effectué de nombreux test à Wengen, principal cluster de la nouvelle souche britannique du virus dans le canton. Malgré un certain apaisement, la situation reste tendue. Sur les 567 tests rapides effectués les 13 et 14 janvier, trois étaient positifs et les résultats de 47 tests sont encore en attente. La population est invitée à se faire tester et pour ce faire, en collaboration avec la commune, le canton ouvrira un centre de test à Lauterbrunnen lundi 18 janvier.


La campagne de vaccination a bien démarré

Lors de la même conférence de presse de vendredi, le Conseil-exécutif a indiqué que la campagne de vaccination a bien démarré. Cette semaine, plus de 4’500 personnes ont déjà pu recevoir leur première dose de vaccin. Et avec l’autorisation du sérum de Moderna, le canton de Berne peut proposer quelque 7'500 rendez-vous supplémentaires. Dans deux semaines, neuf centres de vaccination seront ouverts et en ajoutant les équipes mobiles, les hôpitaux, pharmacies, foyers et médecins de famille, le Conseil-exécutif espère pouvoir administrer plus de 8'500 doses par jour.


Finalement le gouvernement bernois a également annoncé vendredi avoir adopté l’adaptation de l’ordonnance cantonale sur les cas de rigueur selon les dernières annonces du Conseil fédéral. /lyg



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus