Pas réélu, mais suivi!

Jean-Pierre Graber a signé un come-back retentissant au Conseil national cette semaine. Le ...
Pas réélu, mais suivi!

Jean-Pierre Graber

Jean-Pierre Graber a signé un come-back retentissant au Conseil national cette semaine. Le Neuvevillois, qui était le seul élu fédéral du Jura bernois et qui a perdu son siège cette année, a bénéficié d’un succès inattendu mercredi à Berne. La motion de l’UDC neuvevillois, demandant que l’hôtellerie soit exonérée de TVA l’an prochain en raison de la crise, a en effet passé la rampe au Conseil national à la surprise générale. Le texte doit encore être avalisé par le Conseil des Etats.

 

Un succès mitigé

Jean-Pierre Graber reste tout de même contrarié : « Si j’avais eu le choix, j’aurais préféré être réélu au Conseil national et voir cette motion refusée. Je vous le dis très franchement, je suis encore très très déçu de ne pas avoir été réélu ». Le Neuvevillois pousse l’analyse plus loin : « si cette motion avait été traitée au mois de septembre, avec le retentissement médiatique qu’elle a eu, j’aurais peut-être été élu. Ainsi va la vie, on n’est pas toujours maître de son destin ». /tsc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus