Pas d’unanimité pour la charte

Les élus du Conseil de Ville de Moutier ont majoritairement accepté d’adhérer à la Charte interjurassienne ...
Pas d’unanimité pour la charte

Vue du Conseil de Ville de Moutier Le Conseil de Ville de Moutier a débattu de l'adhésion à la Charte interjurassienne.

Les élus du Conseil de Ville de Moutier ont majoritairement accepté d’adhérer à la Charte interjurassienne. Le législatif prévôtois s’est prononcé lundi soir au vote nominal sur une motion interne d’Interface. L’adhésion au texte qui se veut un « code de bonne conduite » en vue du vote du 24 novembre a été accepté par 31 élus. Sept ont refusé et deux autres se sont abstenus. Les votes négatifs et les abstentions émanent d’élus du Parti libéral-radical ainsi que de l’UDC. Le contenu du document n’a pas été remis en cause mais certains élus ont exprimé la crainte que la charte soit invoquée « pour tout et pour rien », avec le risque de « museler ou de censurer » le débat.

Toujours dans le dossier de la Question jurassienne, le Conseil de Ville de Moutier a débattu du rapport du Conseil municipal sur le sujet. Par ailleurs, le groupe libéral-radical a déposé une interpellation urgente dans laquelle il demande si la ville de Moutier a contribué à alimenter le Fonds de la réunification.

Enfin, dans un tout autre registre, le législatif prévôtois a accepté un crédit de 160'000 francs pour l’assainissement de la conduite d’eau potable à la rue de l’Ecluse. /fco


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus