Forte mobilisation dans le Jura bernois

Image d'urne

Les bureaux de vote ont été pris d’assaut en ce dimanche de votation dans le Jura bernois. Les habitants de cette région se sont mobilisés pour s’exprimer sur la mise en place d’un processus visant la création d’un nouveau canton. La participation au scrutin s’est élevée à 72,7%. C’est un « non » massif qui est sorti des urnes, puisque 71,8% de la population a posté un « non » dans l’urne. Il s’agit d’un score encore plus important qu’en 1974, lorsque 70,4% des Jurassiens bernois avaient refusé de rejoindre le canton du Jura. Ce sont les habitants du district de Moutier principalement qui se sont déplacés en grand nombre, même si ceux des districts de Courtelary et de la Neuveville ne sont pas en reste.

 

Le « oui » des Jurassiens

Le « oui » sort vainqueur dans tous les districts jurassiens. 77% des votants ont accepté le processus visant à la création d’un nouveau canton. C’est aux Franches-Montagnes que la participation a été la plus forte avec 68%. Ils ont été 3'969 à glisser un « oui » (79%) et 1'079 à voter « non » (21%). 64% des Jurassiens du district de Delémont se sont rendus aux urnes. Parmi eux, 12'599 ont accepté ce scrutin (79%) et 3’253 ont dit « non » (21%). En Ajoie, 63% de la population ont participé au vote sur l’avenir institutionnel du canton. 7964 personnes ont voté « oui » (72%), tandis que 3173 votants ont refusé (28%). La participation jurassienne à ce scrutin s'élève à 64,2%. /mle +gcb


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus