Le SMAC Festival creuse son trou

Le SMAC Festival fait la moue. La manifestation, organisée lors du week-end de Pentecôte, en ...
Le SMAC Festival creuse son trou

Le SMAC Festival fait la moue. La manifestation, organisée lors du week-end de Pentecôte, en mai dernier, à la patinoire de Delémont, laisse derrière elle un trou de 100'000 francs, selon l'Impartial de lundi. Conséquence directe: la manifestation ne verra pas le jour en 2017.

Un problème de budget(s)

Le Centre culturel régional de Delémont, qui a organisé le festival, reconnaît ses erreurs de jeunesse. Le CCRD s’est basé sur un premier budget de 400'000 francs, budget qui a ensuite été revu à la hausse pour passer à 500’000 francs. Ce sont principalement les cachets des artistes de cette cuvée 2016, qui étaient notamment Soprano ou Charlie Winston, qui sont à l'origine de cette augmentation. Le CCRD, par l’intermédiaire de son président Olivier Tschopp, affirme aussi que la météo n’a pas aidé. Environ 5'000 personnes ont assisté aux 14 concerts organisés en 3 jours. Lorsque le bilan avait été établi, dans la foulée du festival, les organisateurs avaient pourtant le sourire aux lèvres.

 CCRD cherche argent

Le CCRD doit donc combler un trou de 100'000 francs. Il doit donc faire des coupes claires pour la saison 2017, afin de renflouer ses caisses. En première ligne, c’est le SMAC Festival qui en prend pour son grade et ne reverra pas le jour l’année prochaine, contrairement à ce qui avait été annoncé. Certains autres spectacles ont par ailleurs déjà été annulés. Le CCRD envisage de faire un peu plus de commercial pour attirer la foule. Par ailleurs, la commune de Delémont devrait mettre la main à la poche pour venir en aide au Centre culturel. /mle


Actualisé le

Articles les plus lus