Les alevins frétillent déjà à Moutier

La pisciculture de Moutier a du travail. Elle a été mandatée pour effectuer le repeuplement ...
Les alevins frétillent déjà à Moutier

La pisciculture de Moutier est en train d'élever près de 25'000 alevins afin de repeupler la Birse

Marc-André Ehrat dans la pisciculture de Moutier Marc-André Ehrat se réjouit de son travail de repeuplement en faveur de la Birse.

La pisciculture de Moutier a du travail. Elle a été mandatée par les cantons de Berne et du Jura afin d'effectuer le repeuplement de la Birse en truites sur le tronçon entre Moutier et Delémont.

Très concrètement, le processus est déjà bien avancé. La couveuse prévôtoise contient près de 113'000 œufs et alevins à différents stades de leur évolution. Sur ce nombre, près de 25'000 devront être réintroduits. « Dans une première phase, nous allons relâcher des alevins dans des ruisseaux d’élevage. Après six mois, nous les capturerons à la pêche électrique et les transférerons dans la Birse », explique Marc-André Ehrat, le président de la société des pêcheurs de Moutier et environs. « Nous avons aussi une autre phase dans laquelle nous préparons les alevins que nous gardons en pisciculture. Ensuite, ce produit va directement dans la Birse », précise le responsable.

 

Travail bénévole

C’est le canton de Berne qui prend en charge les frais de l’opération. « Nous touchons de l’argent pour notre travail. Mais c’est surtout une passion », précise Marc-André Ehrat. « Si nous devions compter toutes nos heures, le canton ne serait pas en mesure de financer toute l’opération. Nous avons du plaisir à donner un coup de main à la nature. En général, toutes les sociétés de pêche font un travail bénévole énorme en faveur du canton ».

Ce programme fait suite à la pollution qui avait touché la Birse entre 2013 et 2014. La faune piscicole avait été décimée en aval de la STEP de Roches. Les différentes analyses n'avaient pas permis de définir les causes de cette disparition.

Nous sommes allés à la pisciculture de Moutier pour rencontrer son responsable. /jre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus