« Je continuerai à faire de la politique, mais autrement »

Yvan Perrin s’exprime enfin. Le citoyen de La Côte-aux-Fées a démissionné jeudi à midi de ...
« Je continuerai à faire de la politique, mais autrement »

Yvant Perrin, qui a démissioné jeudi midi, s'exprime enfin. Il ne parvient pas à expliquer la cuisante défaite de dimanche.

Yvan Perrin ne parvient pas à expliquer la défaite de dimanche dernier. Yvan Perrin ne parvient pas à expliquer la défaite de dimanche dernier.

Yvan Perrin s’exprime enfin. Le citoyen de La Côte-aux-Fées a démissionné jeudi à midi de la présidence de l’UDC neuchâteloise, quatre jours après la déroute de son parti aux élections cantonales.

Il endosse la responsabilité de la défaite, sans pouvoir l’expliquer, et il lui semble nécessaire de laisser la place à la relève pour que le parti vive un renouveau.

Sous sa conduite, le parti avait réalisé de bons scores lors des élections communales l'année dernière. Mais dimanche, le parti a perdu 11 de ses 20 élus au Grand Conseil, réduisant la députation à une peau de chagrin de 9 députés. Sans parler de l’ancien président du parlement, Xavier Challandes, qui se cherche ouvertement un autre clan.

La démission d'Yvan Perrin intervient un peu plus d'une année après son retour en politique avec son élection à la présidence de l'UDC neuchâteloise. Une année, c'était aussi la durée de son activité en tant que conseiller d'Etat. Il avait démissionné en juin 2014 pour cause d'épuisement. /aju-ats

Jeudi en début d’après-midi, Adrien Juvet a pu le joindre par téléphone :


Actualisé le

 

Actualités suivantes