Un hymne national qui sonne faux

Plusieurs voix se sont élevées contre la version française du nouvel hymne national suisse ...
Un hymne national qui sonne faux

Plusieurs voix se sont élevées contre la version française du nouvel hymne national suisse

 La deuxième version du nouvel hymne national dévoilé en juillet. (Photo: Jean-Pierre Bendit)

Le 1er août, c’est l’occasion de faire raisonner l’hymne national à travers le pays. Les paroles de cette chanson aux valeurs suisses ont été réécrites. La nouvelle version sera jouée mardi à l’occasion de la fête nationale, en parallèle de l’hymne traditionnel.

Mais le nouveau texte ne fait pas l’unanimité dans sa version en français. Le président de la Fédération Jurassienne de Musique, Jean-Pierre Bendit, est de ceux qui ont contesté les nouvelles paroles.

Si celui-ci « n’a rien contre le sens propre des mots, en revanche, au niveau musical quelque chose cloche. Le texte ne colle pas avec la musique, comme si cette dernière n’avait pas été prise en compte  lors de l’écriture », commente-t-il.

 

«  Un hymne fait pour les Alémaniques  »

La version alémanique, elle, sonne très bien, de l’avis de Jean-Pierre Bendit. « En allemand, les paroles sont parfaitement en accord avec la musique. Ca donne l’impression que le texte a été écrit dans cette langue et littéralement traduit en français. C'est mission impossible. On voit bien qu'il ne s'adapte pas bien ».

 

Plusieurs nouvelles versions

Deux nouvelles versions de l’hymne national suisse ont été dévoilées au mois de juillet, à quelques jours d'intervalle. La première gardait la musique initiale, tout en proposant de nouvelles paroles. La seconde comprend à la fois le nouveau texte, mais également des modifications musicales. Selon le président de la Fédération Jurassienne de Musique, « ce sont les critiques envers la permière version qui ont obligé le groupe de travail en charge de l'hymne à proposer une autre alternative ». 

 

Une musique changée

Mais la seconde version n'a pas plus de succès. « Il avait été convenu que la musique de l'hymne national traditionnel serait préservée. Les Suisses y sont attachés. Or, certaines libertés ont été prises. C'est impensable », estime Jean-Pierre Bendit. Ce dernier ne compte d'ailleurs pas laisser passer ça. Il prévoit de transmettre ses remarques à l'Association suisse des musiques qui devrait prendra le relais et se battre pour obtenir que la musique reste inchangée.

 

« Sur fond rouge la croix blanche »

La recherche d’un nouveau texte pour l’hymne national a été lancée en 2014 par la Société suisse d’utilité publique. « Sur fond rouge la croix blanche » a ainsi remplacé « Sur nos monts ».  Les paroles ont pourtant été mises à disposition de la population pour la première fois l’an dernier. Plusieurs communes ont déjà adopté ce nouvel hymne. C’est notamment le cas de La ville de Berne. /lhu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus