Notre débat sur l'avenir de l'Axe Ouest

Le projet officiel de l’Axe Ouest ne convainc pas une majorité de Biennois selon un récent ...
Notre débat sur l'avenir de l'Axe Ouest

Le projet officiel de l’Axe Ouest ne convainc pas une majorité de Biennois selon un récent sondage. Place publique débat des solutions pour sortir de l’impasse

L'Axe Ouest prévu à Bienne divise la population. Les mécontents préfèrent une alternative et l'ont fait savoir récemment dans la rue. L'Axe Ouest prévu à Bienne divise la population. Les mécontents préfèrent une alternative et l'ont fait savoir récemment dans la rue.

Le débat sur l’Axe Ouest repart de plus belle à Bienne. Il s’agit de ce projet autoroutier devisé à 2,2 milliards de francs, chaînon manquant de l’A5, censé désengorger le trafic au centre-ville dès 2035. Un sondage récent paru dans le Journal du Jura, indique qu’une majorité d’habitants de Bienne et de son agglomération ne veulent pas du projet officiel. La population semble préférer un projet alternatif, qui supprime notamment les jonctions au cœur de la ville. Problème : la Confédération, le gouvernement bernois, de même qu’une majorité du Grand Conseil bernois ne soutiennent pas cette variante jugée inefficace.

Comment sortir de l’impasse ? Place publique a débattu de la question avec deux invités:

Roland Gurtner,  co-président du comité de citoyens « Maintenant ou jamais – axe ouest A5 », et ancien conseiller de Ville pour le mouvement citoyen Passerelle.

Urs Scheuss, membre de la direction du comité de l’Association « Axe Ouest pas comme ça » et conseiller de Ville de Bienne pour Les Verts.

Roland Gurtner se prononce d'abord sur la nécessité ou non d'entendre le mécontentement d'une partie croissante de la population concernée:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus