Swatch Group : bénéfice en hausse en 2018

Le groupe horloger a enregistré un bénéfice net de 867 millions de francs en 2018, en hausse ...
Swatch Group : bénéfice en hausse en 2018

Le groupe horloger a enregistré un bénéfice net de 867 millions de francs en 2018, en hausse de 14,8% par rapport à l'an dernier

 La direction s'est partagée 37,2 millions de francs en 2018. La direction s'est partagée 37,2 millions de francs en 2018.

Swatch Group a enregistré un bénéfice en hausse en 2018. C’est ce qu’indique jeudi le groupe horloger. L’an dernier, son profit a grimpé de 14,8% pour s’établir à 867 millions de francs. Le chiffre d'affaires a quant à lui grossi de 6,1% à 8,48 milliards de francs.

Mais l’année a été inégale, note l’entreprise. Si le premier semestre a été bon, le résultat s’est partiellement tassé au fil des mois.

Les détenteurs de l'action au porteur se voient proposer pour 2018 un dividende de 8 francs (+50 centimes) et ceux de l'action nominative, une rémunération de 1,60 francs par titre (+10 centimes).

Perspectives réjouissantes
Le patron du groupe Swatch voit l'année en cours avec confiance. La situation et le moral des consommateurs en Chine, aux États-Unis ou en Suisse sont très bons a assuré Nick Hayek, lors de la conférence de presse annuelle à Bienne. En Chine, le groupe croît de manière durable. La demande est particulièrement élevée pour les montres chères. Dans son rapport de gestion, le groupe indique aussi que la plus forte croissance du chiffre d'affaires a été générée en 2018 dans le segment Prestige et Luxe. Il s'agit plus particulièrement des marques Blancpain, Omega et Longines, en dépit des retards de livraison importants dus à des problèmes de capacité dans le domaine de l'habillage.

 

Rémunérations en hausse

En 2018, la direction de Swatch Group s’est partagée 37,2 millions de francs, soit 3,7 millions de francs en plus que l’an dernier.

Nick Hayek, président de la direction générale, a ainsi été rétribué à hauteur de 7,26 millions de francs (+300'000 francs par rapport à 2017). La présidente du conseil d’administration Nayla Hayek a touché 4,65 millions de francs (contre 4,38 millions en 2017).
 

Le groupe Swatch n'a pas besoin de Baselworld

Nick Hayek a tenu des propos très durs à l’encontre de la foire horlogère et joaillière Baselworld. L’édition 2019 s’ouvre jeudi prochain, sans les marques du groupe Swatch. La décision avait été prise l’été dernier de retirer Omega, Longines et Tissot de l'événement. À une semaine de l’ouverture du salon, Nick Hayek n’affiche aucun regret: 

La conférence de presse annuelle s’est déroulée dans le nouveau bâtiment « Cité du Temps ». Les invités ont pu le découvrir pour la première fois. Il abrite une salle de conférences. Un étage est entièrement consacré au musée Omega et un autre à Swatch. Une journée portes ouvertes est prévue en avril pour la population biennoise. L’ouverture officielle devrait avoir lieu en mai. /ats-amo+anl

Le hall de conférence Nicolas G. Hayek se situe au 4 étage de la Cité du Temps. Il peut accueillir jusqu'à 400 personnes. L'architecte japonais Shigeru Ban est à l'origine de cette conception. Le hall de conférence Nicolas G. Hayek se situe au 4 étage de la Cité du Temps. Il peut accueillir jusqu'à 400 personnes. L'architecte japonais Shigeru Ban est à l'origine de cette conception.


Actualisé le

 

Articles les plus lus