De la lecture dès le plus jeune âge

Le CIP propose depuis près de quatre ans des ateliers pour les tout jeunes enfants afin de ...
De la lecture dès le plus jeune âge

Le CIP propose depuis près de quatre ans des ateliers pour les tout jeunes enfants afin de les sensibiliser au langage mais également à la lecture

Entre six et 25 participants se retrouvent une fois par mois au CIP pour découvrir l'atelier : Né pour lire. Entre six et 25 participants se retrouvent une fois par mois au CIP pour découvrir l'atelier : Né pour lire.

Le Centre interrégional de perfectionnement (CIP) veut sensibiliser les jeunes enfants à la lecture. C’est l’objectif de l’action « Né pour lire » organisée par le CIP à Tramelan. Tous les premiers mercredis du mois depuis quatre ans, les enfants de 0-4 ans sont conviés avec leurs parents, leurs grands-parents ou encore leur nounou dans la médiathèque pour partager un moment convivial autour de différentes lectures. Les ateliers ont repris depuis mercredi.

Il s’agit d’un concept mis sur pied par Bibliomedia afin de développer au mieux le langage des enfants. Pour la responsable de l’activité Lucie Frainier, il était important de profiter de ce concept national car cela « peut répondre à une certaine demande de la part des parents ». Elle apprécie également ce « contact extraordinaire » que cet atelier crée entre les enfants et les adultes.

L’activité se déroule en deux temps. Pour commencer, les enfants ont la possibilité de vagabonder comme bon leur semble à travers les rayons de la médiathèque. Le but est d’offrir un « moment privilégié entre les enfants et leurs parents. Ensuite, une séance de lecture collective attend tous les participants. Ils se réunissent tous au centre de la médiathèque où Lucie Frainier fera la lecture pour tout le monde.

Lucie Frainier : « Cela répond vraiment à un besoin »

Pour tous les goûts

Le choix des histoires se fait par rapport aux âges des enfants présents. Lucie Frainier est également consciente que certains enfants se plongent plus facilement que d’autres dans les histoires. Ces ateliers sont aussi faits pour permettre aux bébés de faire des rencontres de leur âge. Tout le monde peut donc y trouver son compte. Les parents, eux aussi, peuvent y voir certains avantages. Lucie Frainier explique que beaucoup de parents aiment se retrouver avec des personnes qui vivent la même situation qu’eux. Un lien « se crée très facilement » pour échanger à propos de l’expérience de la vie de parents. /lge

Reportage durant l'atelier :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus