Logitech pousse Swatch vers la sortie du SMI

Le groupe horloger biennois rejoindra lundi l’indice SMIM et cède sa place au spécialiste de ...
Logitech pousse Swatch vers la sortie du SMI

Le groupe horloger biennois rejoindra lundi l’indice SMIM et cède sa place au spécialiste de périphériques informatiques Logitech au sein de l’indice SMI de la Bourse suisse

 Le groupe biennois cède sa place au sein de l'indice de référence SMI de la Bourse suisse. Le groupe biennois cède sa place au sein de l'indice de référence SMI de la Bourse suisse.

Dès lundi, Logitech prendra la place de l'horloger Swatch au sein de l'indice de référence SMI de la Bourse suisse. Le fabricant de garde-temps Swatch rejoindra lundi l'indice SMIM, qui rassemble les 30 plus importantes capitalisations moyennes du marché action suisse non cotées sur le SMI. Il cède ainsi sa place au valdo-californien Logitech, qui va rejoindre les 20 plus grosses cotations du pays.

Le SMI couvre environ 80% de la capitalisation totale du marché helvétique des actions. Il est ajusté au flottant, ce qui signifie que seule la partie négociable des titres est prise en compte. La pondération des composants de l'indice est plafonnée à 20%.

L'horloger biennois y figurait depuis 23 ans. Son patron Nick Hayek a toutefois assuré, bravache, dans une interview à Finanz und Wirtschaft : « pour nous cela ne change rien. »


Révision ordinaire des indices

D'un côté, l'essor du télétravail et des cours à distance depuis l'an dernier a entraîné une demande croissante d'ordinateurs, d'écrans, de clavier ou encore de souris, permettant au valdo-californien Logitech de gonfler son chiffre d'affaires des trois quarts en 2020. Le cours du titre s'est aussi envolé. Il a plus que doublé, valant fin mars 2020 autour de 40 francs et atteignant ces derniers jours près de 90 francs.

De l'autre, les fermetures de boutiques, les restrictions de déplacements et les interruptions de production ont fait chuter les ventes de Swatch de quasiment un tiers et causé une perte nette en 2020. Son action au porteur valait environ 192 francs fin mars 2020, avant de se redresser à près de 255 francs actuellement.

Début juillet, SIX Swiss Exchange, l'opérateur de la Bourse suisse, avait indiqué avoir procédé à des changements à l'occasion de la révision ordinaire des indices, s'appuyant sur les recommandations de la Commission des indices.

De tels remplacements ne sont pas nouveaux. Seules neuf des 20 entreprises présentes lors du lancement de l'indice il y a 33 ans sont encore là. L'indice SMI est dominé par les poids lourds pharmaceutiques que sont Roche et Novartis, ainsi que le mastodonte agroalimentaire Nestlé. Les valeurs bancaires se taillent aussi une grande part, à l'image de Credit Suisse et UBS.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus