Jean-Pierre Froidevaux préfère la tronçonneuse à la girolle

L’agriculteur des Emibois s’adonne à la sculpture sur bois et a pour tâche de créer une œuvre ...
Jean-Pierre Froidevaux préfère la tronçonneuse à la girolle

L’agriculteur des Emibois s’adonne à la sculpture sur bois et a pour tâche de créer une œuvre qui agrémentera la Fête de la Tête de Moine, du 29 avril au 1er mai à Bellelay. Il nous a ouvert les portes de son atelier

Jean-Pierre Froidevaux a appris seul la sculpture sur bois. Jean-Pierre Froidevaux a appris seul la sculpture sur bois.

La tronçonneuse à la main, il se prépare pour la 5e Fête de la Tête de Moine. Jean-Pierre Froidevaux est à l’œuvre depuis plusieurs jours pour créer une sculpture en bois de sapin de la région. La réalisation du Franc-Montagnard décorera la manifestation prévue à Bellelay du 29 avril au 1er mai. Cet agriculteur de profession a appris seul l’art de façonner le bois à sa guise. En plein travail, Jean-Pierre Froidevaux a reçu Nicolas Meusy dans son atelier situé sur son exploitation agricole, au lieu-dit Les Peux, entre les Emibois et Les Breuleux. Reportage :

/nmy


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus