Une motion à réactions

La motion urgente de l’UDC Jean-Michel Blanchard crée quelques remous au Grand Conseil. Le ...
Une motion à réactions

Le Grand Conseil Le Grand Conseil

La motion urgente de l’UDC Jean-Michel Blanchard crée quelques remous au Grand Conseil. Le député de Malleray a déposé hier une intervention réclamant l’abandon de la deuxième phase – communaliste – du vote sur la Question jurassienne. Maxime Zuber a déposé une interpellation urgente soulignant que d’autres membres de l’UDC ont par le passé émis des avis divergents sur cette question. Le député-maire autonomiste de Moutier demande au gouvernement bernois s’il tiendra compte de ces opinions discordantes et s’il consultera la commune de Moutier avant de répondre à la motion.

Le PBD a lui aussi réagi à l’intervention urgente de l’UDC. Dans un communiqué, il revendique avoir eu en premier l’idée de supprimer le vote communaliste. Le PBD a fait cette proposition dans le cadre de la consultation relative à la révision de la Loi sur le statut particulier. /tsc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus