Une touche de féminité pour le prix Gaïa

L’art délicat de l’émaillage à l’honneur du prix Gaïa. Anita Porchet est récompensée dans la ...
Une touche de féminité pour le prix Gaïa

Les lauréats 2015 du prix Gaïa (de gauche à droite) : Anita Porchet, Giulio Papi et Jonathan Betts. Les lauréats 2015 du prix Gaïa (de gauche à droite) : Anita Porchet, Giulio Papi et Jonathan Betts.

L’art délicat de l’émaillage à l’honneur du prix Gaïa, qui est un peu l’Oscar des horlogers. Anita Porchet est récompensée dans la catégorie Artisanat et Création « pour son rôle fondamental, sa persévérance et son indépendance dans la redynamisation d’une discipline en voie de disparition. »

Le Britannique Jonathan Betts reçoit le prix dans la catégorie Histoire et Recherche pour son travail dans le domaine de l’horlogerie britannique et des chronomètres de marine.

Enfin, dans la catégorie Esprit d’entreprise, c’est Giulio Papi qui est distingué pour son rôle dans le développement des complications de montres-bracelets grâce à la fondation de la société Renaud et Papi en 1986.

Le prix Gaïa est attribué chaque année depuis 1993. La cérémonie a lieu le jeudi 17 septembre à 18h30 au Musée international d’horlogerie. /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus