L’après branche Ouest de l’A5 présenté au grand jour

Une exposition présente jusqu'au 10 février les résultats de la planification d'accompagnement urbanitique de la branche Ouest de l'A5 Une exposition présente jusqu'au 10 février les résultats de la planification d'accompagnement urbanitique de la branche Ouest de l'A5

Les communes de Bienne et Nidau lèvent le voile sur la planification d’accompagnement urbanistique de la branche ouest de l’autoroute A5. Les maires des deux communes ont présenté mardi un concept de développement urbanistique pour les 35 prochaines années. Il s’inscrit dans le cadre de la construction du contournement autoroutier de Bienne. Selon les autorités, le projet offre la chance de valoriser de nombreux quartiers et de les délester du trafic d'agglomération. Les résultats des travaux seront présentés dès mercredi et jusqu’au 10 février lors d’une exposition dans l’ancienne libraire Lüthy. C'est aussi l'occasion de lancer la procédure de participation sur la planification urbanistique. Toute personne peut dès à présent s’exprimer à ce sujet indépendamment de son lieu de domicile. Les prises de positions peuvent être envoyées jusqu’au 10 mars.

L’être humain au cœur de réflexions

L’exposition présente des prévisions selon lesquelles les secteurs de la « Weidteile » « Bienne centre » et le « Faubourg du lac » pourraient se développer. On y retrouve notamment de nombreux espaces verts, une diminution du trafic ainsi que le développement de la mobilité douce. Selon Florence Schmoll, la responsable de l’urbanisme pour la ville de Bienne, la population a notamment besoin d’espaces de détente : « un point d’honneur a par ailleurs été mis sur les perméabilités dans les quartiers ».

Un développement dépendant de l’initiative privée

Certaines de ces mesures sont à prendre très vite après la construction du tronçon autoroutier pour le maire de Bienne. Erich Fehr rappelle toutefois que la vision présentée est une prévision et que sa concrétisation dépendra d’investissements privés.

Une présentation qui survient très tôt

Le moment choisi pour présenter les résultats des travaux interroge. Il a lieu avant même que le projet de construction de la branche Ouest de l’A5 soit soumis à l’enquête publique, prévue au printemps prochain. De plus, si le projet autoroutier proprement dit subit des modifications en raison d’oppositions, la planification devra, par conséquent, aussi être modifiée. De son côté Erich Fehr ne parle pas d’opération séduction mais d’une invitation à la population : « cela permet de séparer les différents éléments et de laisser le temps à la population de réfléchir et de laisser mûrir l’affaire ».

L’axe de la discorde

La pilule est en effet dure à avaler pour certains. Mardi, l’un des membres du Comité Axe Ouest pas Comme ça distribuait des tracts contre ce projet. Le groupe citoyen qui compte actuellement plus de mille membres va d’ailleurs proposer deux ateliers consacrés à la formulation et au dépôt d’un avis dans le cadre de la procédure de participation. /anl

10.01.2017 - 16:37
Actualisé le 10.01.2017 - 16:39

Actualités suivantes

Articles les plus lus