2016 a souri aux finances du CIP

2016 se termine sur une note positive pour le Centre interrégional de perfectionnement. L’institution ...
2016 a souri aux finances du CIP

Les nombreuses nuitées comptabilisées en 2016 ont permis au CIP d'effacer entièrement les 230 000 francs de perte prévus au budget

Le CIP à Tramelan Les quelques nuages qui planaient sur le portemonnaie du CIP se sont finalement dissipés

2016 se termine sur une note positive pour le Centre interrégional de perfectionnement. L’institution basée à Tramelan a présenté son rapport annuel jeudi matin. Le CIP a finalement bouclé l’année  avec un bénéfice de plus de 43'000 francs contre une perte de 230'000 francs prévue au budget. Plusieurs facteurs ont permis de renouer avec des chiffres noirs notamment une hausse des recettes dans le secteur hôtellerie et restauration. La barre des 4000 nuitées a même été dépassée l’an dernier contre un peu moins de 3'400 nuitées enregistrées en 2015. Les formations proposées ont également rencontré un succès plus grand qu’escompté ce qui a permis de dégager des ressources, selon le directeur du CIP, Didier Juillerat.

Focus sur la restauration

Pour 2017, le CIP table sur l’équilibre avec un léger bénéfice de 7000 francs. Pour atteindre ce but, la structure tramelote entend poursuivre le développement de son secteur hôtellerie et restauration avec notamment l’ouverture d’un deuxième restaurant. L’établissement qui a ouvert au début du mois, a désormais trouvé son nom grâce à la collaboration des consommateurs. 5000 propositions de noms ont été faites pour la nouvelle enseigne. C’est finalement le nom « Le Galileo » qui a été choisi par les premiers gourmands qui ont fréquenté l’établissement. /nme


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus