Vers la fin du franc fort?

Le franc fort sera-t-il bientôt de l’histoire ancienne pour l’économie de l'Arc jurassien ...
Vers la fin du franc fort?

Les experts financiers prévoient une appréciation de l'euro par rapport au franc suisse dans les mois à venir. Si cette hausse se confirme, cela pourrait donner une bouffée d'air frais aux entreprises exportatrices suisses

L'euro reprend du poil de la bête.

Le franc fort sera-t-il bientôt de l’histoire ancienne pour l’économie de l'Arc jurassien ? Jeudi, le chef stratégiste en devises d’UBS, Thomas Flury, annonçait sur le site du quotidien vaudois 24 Heures que l’euro allait se renforcer dans les mois à venir.

Favorisée par la victoire d’Emmanuel Macron au second tour des élections présidentielles françaises, mais aussi par la politique d’assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne qui devrait continuer à acheter de la dette publique au sein de la zone euro, la monnaie européenne pourrait s’apprécier à 1,14 franc suisse d’ici six mois et à 1,16 d’ici un an, selon l’expert d’UBS. Valant encore 1,07 franc à la mi-avril, l'euro coûte aujourd'hui près de 1,10 franc. Si cette tendance se confirme dans les mois à venir, cela devrait faire le bonheur des exportateurs helvétiques particulièrement touchés au moment de la suppression du taux plancher par la BNS en 2015.

Quels effets sur l'économie régionale ?

Du côté de la Chambre d'économie publique du Jura bernois, cette nouvelle donne lieu à un optimisme prudent. Patrick Linder, le directeur de la CEP, explique que toute hausse du franc est bonne à prendre, mais qu'il faudra attendre plusieurs mois pour parler de réels effets positifs. Selon lui, il y a aujourd'hui peu d'éléments qui accréditent une reprise durable. L'instabilité politique de la zone euro montre que le moindre chamboulement dans un pays est sucseptible de déstabiliser l'ensemble et d'inciter les spéculateurs à utiliser le franc suisse comme valeur refuge. Patrick Linder ajoute encore que l'horlogerie continue d'avoir des interrogations sur les modalités de son organisation industrielle et que cela a un impact déterminant sur l'économie de l'Arc jurassien. /jefa+ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus