Un nouveau souffle à Unia Transjurane

Les jeunes syndicalistes se mobilisent. Un comité s’est formé pour dynamiser le Groupe jeunesse ...
Un nouveau souffle à Unia Transjurane

De jeunes syndicalistes ont décidé de s’impliquer davantage, ils ont formé un comité pour dynamiser le Groupe jeunesse d’Unia Transjurane

 Trois des cinq membres du comité du Groupe jeunesse Unia Transjurane. De gauche à droite : Nathan Juillerat, Valentin Courtillat, Polo Charmillot (président).

Les jeunes syndicalistes se mobilisent. Un comité s’est formé pour dynamiser le Groupe jeunesse d’Unia Transjurane. De nombreux événements sont prévus pour que les 15-25 ans puissent échanger leurs expériences, s’informer sur le syndicat et passer du bon temps. Le Groupe jeunesse va par exemple organiser des rencontres, des concerts, des visites d’entreprises, un camp de ski et même un voyage au Nicaragua.

Cette impulsion vient directement des jeunes membres d’Unia, qui ont constaté un manque d’intérêt des travailleurs de leur âge pour l’engagement syndical. Unia a engagé un coordinateur à 30% pour soutenir le Groupe jeunesse dans ses projets. Cette expérience est prévue dans un premier temps sur une durée de trois ans. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus