Bienne introduit le bilinguisme à l'école secondaire

Une nouvelle filière pour les élèves de 7H à 9H met l'enseignement du français de l'allemand ...
Bienne introduit le bilinguisme à l'école secondaire

Une nouvelle filière pour les élèves de 7H à 9H met l'enseignement du français de l'allemand au même niveau et mélange les plans d'études romands et alémaniques

Le directeur biennois de la Formation, Cédric Némitz, se réjouit de cette nouvelle filière d'enseignement. Le directeur biennois de la Formation, Cédric Némitz, se réjouit de cette nouvelle filière d'enseignement.

« Il n’y a que Bienne qui peut lancer un projet aussi ambitieux » : c’est par ces mots que le directeur biennois de la formation, Cédric Némitz, a présenté ce matin la nouvelle filière bilingue qui sera introduite au niveau secondaire dès l’an prochain. Elle s’adressera à des élèves de 7H de tous les niveaux qui seront regroupés au sein de deux classes situées dans le collège de la rue des Alpes. L’enseignement se fera à égalité en français et en allemand. Ce projet pilote fait suite à celui mené depuis plusieurs années à l’école primaire.

 

Plans d'étude revisités

« Ce qui est révolutionnaire, c’est que nous allons combiner le plan d’étude romand et le Lehrplan alémanique pour créer un modèle propre à la ville de Bienne », précise Cédric Némitz. Autre particularité, le français et l’allemand seront tous deux enseignés comme langue principale, contrairement à ce qui se fait dans les filières classiques. Dans les autres branches, l’enseignement se fera en fonction des thèmes. En histoire, par exemple, la Révolution française pourrait être enseignée en français, et la Révolution industrielle en allemand.

 

Un plus pour l'apprentissage

Cédric Némitz ajoute que ce type de filière est particulièrement intéressant pour les jeunes qui feront un apprentissage après leur formation obligatoire. Cela devrait leur permettre de faciliter l’accès au marché du travail.

 

Equipe à mettre sur pied

La ville de Bienne doit à présent constituer l’équipe de direction et d’enseignement qui porteront ce projet et invite les personnes intéressées à manifester leur intérêt. La filière sera lancée en août 2018 pour un essai de trois ans qui permettra de mettre en place l’enseignement de la 7H à la 9H. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus