Huit licenciements chez Maurice Lacroix

Maurice Lacroix va encore biffer huit emplois. C’est ce que révèle le Quotidien jurassien dans ...
Huit licenciements chez Maurice Lacroix

Les personnes concernées bénéficieront du plan social négocié par Unia Transjurane en septembre dernier lors d’une première vague de licenciements

Maurice Lacroix, à Saignelégier

Maurice Lacroix va encore biffer huit emplois. C’est ce que révèle le Quotidien jurassien dans son édition de vendredi. L’entreprise horlogère de Saignelégier a averti les personnes concernées jeudi. Son propriétaire, le groupe DKSH, a précisé qu’une part considérable des personnes affectées pourrait bénéficier d’une retraite anticipée. Toutes devraient, en tout cas, avoir droit au plan social négocié par Unia Transjurane en septembre dernier lors d’une première vague de huit licenciements également.

Selon le porte-parole de DKSH : « La marque est active dans des segments et sur des marchés particuliers. Les produits Maurice Lacroix se trouvent dans le moyen de gamme et sont surtout vendus en Europe et au Moyen-Orient, des marchés qui n’ont pas encore vraiment repris ». Il ajoute que les chiffres de l’entreprise sont largement en dessous des années records. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus