Tornos a le vent en poupe

L’an dernier, le fabricant prévôtois de machines-outils a réalisé un chiffre d’affaires en ...
Tornos a le vent en poupe

L’an dernier, le fabricant prévôtois de machines-outils a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de plus de 30% par rapport à 2016. Tornos table également sur de bons résultats pour 2018

Tornos (ldd) Tornos a connu une nette augmentation sur toute la ligne. (Image: archives)

Tornos voit à nouveau l’avenir de manière sereine. Sur l’année 2017, le fabricant prévôtois de machines-outils a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de plus de 30%. Il s’établit à plus de 178 millions de francs. Quant aux entrées de commandes, elles affichent également une grande vigueur. L’an dernier une augmentation de plus de 55% par rapport à 2016 a été enregistrée. Des résultats qui peuvent s’expliquer par plusieurs facteurs selon le directeur financier du groupe Tornos, Bruno Edelmann. « C’est surtout dû à l’industrie automobile. En 2016, beaucoup d’entreprises étaient réticentes à investir dans des machines. Il y avait des problèmes dans cette branche. L’exemple type est celui du scandale du diesel. À la fin 2016, cela s’est amélioré. Et en 2017, nous avons constaté une augmentation des entrées de commandes ». Un autre élément peut également expliquer l’embellie vécue par Tornos en 2017. « Nous avons lancé de nouvelles machines en 2016. Nos clients les attendaient et nous avons eu beaucoup de succès avec ces nouveaux produits », explique encore le directeur financier.

Globalement, Tornos est parvenu à augmenter ses entrées de commandes dans tous les segments de marché où il est présent, ainsi que toutes les régions. Un constat qui concerne également le marché des techniques médicales et dentaires ainsi que l’industrie horlogère.

Selon Bruno Edelmann, ce bel élan a aussi été remarqué pour les premières semaines de 2018. Il se dit très positif et prévoit un premier semestre dans les mêmes tendances qu’en fin d’année dernière. Tornos présentera ses résultats financiers complets le 12 mars à Zurich à l’occasion de sa conférence de presse. /Jrg


Actualisé le

 

Articles les plus lus