Des vendanges 2017 décevantes

Les vignes ont souffert en 2017. C’est ce qui ressort d'un communiqué de l’Office fédéral de ...
Des vendanges 2017 décevantes

Les vendanges 2017 ont été historiquement basses en Suisse. La quantité récoltée de raisin a baissé de 27% par rapport à l’année précédente. Du jamais vu depuis près de 40 ans. La région du lac de Bienne a en revanche été relativement épargnée

La quantité produite a baissé de 27% sur l'ensemble de la Suisse. La région du lac de Bienne a, elle, été passablement épargnée (Photo : archives) La quantité produite a baissé de 27% sur l'ensemble de la Suisse. La région du lac de Bienne a, elle, été passablement épargnée (Photo : archives)

Les vignes ont souffert en 2017. C’est ce qui ressort d'un communiqué de l’Office fédéral de l’agriculture publié lundi. La météo n’a pas été clémente avec les viticulteurs dont la production totale a baissé de 27% par rapport à 2016. Il s’agit des plus mauvais résultats de ces 40 dernières années.

Le canton de Berne inégalement touché

Les vignes de la région ont bien évidemment aussi été touchées, mais dans une moindre mesure, selon les données officielles du canton de Berne. Les vignerons de la région du lac de Bienne ont ainsi pu récolter 1’366 tonnes de raisin en 2017, contre 1’816 en 2016. La situation est en revanche plus compliquée pour les producteurs de la région du lac de Thoune, dont les récoltes 2017 ne constituent qu’un tiers de celles de 2016 (43 tonnes contre 139).

Une question de cépages

Si les exploitations de la région ont été passablement épargnées, certains cépages semblent avoir souffert plus que d’autres. Selon Claude Auberson, vigneron à La Neuveville, le Chasselas a particulièrement été touché, de même que le Pinot noir. En revanche, si la quantité est décevante, la qualité semble être au rendez-vous ; « on ne va pas parler de millésime du siècle, mais on aura une très, très belle qualité » note ainsi le viticulteur. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus