Le millésime 2018 s’annonce intéressant

Les conditions météo ont été optimales pour la viticulture dans toutes les régions du canton ...
Le millésime 2018 s’annonce intéressant

Les conditions météo ont été optimales pour la viticulture dans toutes les régions du canton de Berne

La majeure partie des raisins (1810 tonnes) proviennent de la région du lac de Bienne, selon un communiqué publié lundi par les autorités cantonal La majeure partie des raisins (1810 tonnes) proviennent de la région du lac de Bienne, selon un communiqué publié lundi par les autorités cantonal

L’année viticole 2018 a bénéficié de conditions météorologiques extrêmement favorables : des températures moyennes élevées, des précipitations en quantité suffisante au bon moment, pas de grêle. Les raisins sont restés sains jusqu’aux vendanges grâce à la sécheresse, qui a limité le développement des maladies fongiques et neutralisé la redoutable drosophile du cerisier.
Ces excellentes conditions se reflètent dans les teneurs en sucre,  la valeur la plus élevée a été mesurée à Gléresse (126 degrés Oechsle). C’est d’ailleurs là qu’a eu lieu la première récolte de raisins, le 21 août, indiquent les autorités cantonales dans un communiqué publié lundi. Les dernières grappes ont été ramassées le 26 octobre à La Neuveville. Les vendanges étaient en avance de deux semaines par rapport à une année normale.

La troisième récolte plus importante des dix dernières années

Quelque 2'000 tonnes de raisin ont été récoltées dans le canton de Berne, sur une surface viticole de 248 hectares. Cela représente 42% de plus que l’an dernier et 16% de plus que la moyenne décennale. Il s’agit de la troisième plus grosse récolte des dix dernières années. La majeure partie des raisins (1810 tonnes) proviennent de la région du lac de Bienne. /comm-anl


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus