Tornos de retour dans les chiffres noirs

L’entreprise Tornos a renoué avec les bénéfices l’année dernière. Après quelques exercices ...
Tornos de retour dans les chiffres noirs

L’entreprise Tornos a renoué avec les bénéfices l’année dernière. Après quelques exercices difficiles, le fabricant prévôtois de machines-outils a profité d’une embellie en 2017 en réalisant un bénéfice de 8,2 millions de francs.

Tornos a présenté ses résultats 2017 lundi à Zurich Tornos a présenté ses résultats 2017 lundi à Zurich

Tornos peut avoir le sourire. L’entreprise prévôtoise avait déjà annoncé la couleur en début d’année, elle l’a confirmé lundi lors d’une conférence de presse à Zurich. Le fabricant de machines-outils a bel et bien renoué avec les chiffres noirs en 2017. Son résultat net s’est élevé à 8,2 millions de francs, alors que l’année précédente, il accusait un déficit de 3,6 millions de francs. Le chiffre d’affaires a augmenté de 31,3% pour atteindre 178,8 millions de francs. Quant aux entrées de commandes, elles affichent une hausse de 55% et Tornos a démarré la nouvelle année avec un carnet de commandes plein.

 

Tous les segments à la hausse

L’entreprise de Moutier a tiré profit d’embellie de la conjoncture globale et de la hausse de la demande. Son résultat a d’ailleurs dépassé les objectifs qui avaient été fixés. La progression des ventes s'est confirmée dans toutes les gammes de produits, en particulier dans le segment des machines multibroches fabriquées à Moutier, dont les ventes ont plus que doublé au cours de l'exercice sous revue.

L’industrie automobile reste le secteur principal de Tornos, 45% des entrées de commandes proviennent de cette industrie. Suivent les techniques médicales et dentaires. Quant à l’horlogerie, la part a reculé de 11,5% à 3,9%. L'ensemble des régions a contribué à la hausse des revenus. L’Europe reste largement en tête, suivie de l’Asie qui présente un potentiel de croissance important. Le fabricant poursuit par ailleurs ses efforts en Amérique du Nord, où elle n’est pas encore parvenue à tirer son épingle du jeu.

Le président du conseil d'administrationd de Tornos, François Frôté

Quelques changements en vue

Tornos entend poursuivre sa stratégie de développement en 2018. Elle prévoit de centraliser ses activités de Moutier sur un seul site, des travaux d’agrandissement débuteront prochainement pour modifier le bâtiment siège. L’entreprise a par ailleurs annoncé un regroupement des micro-fraiseuses sous une seule marque. La filiale Almac SA à La Chaux-de-Fonds est ainsi intégrée à Tornos. Un changement de nom, qui n’aura pas de conséquence pour les employés, qui doit permettre de renforcer les produits.

 

Des perspectives réjouissantes

Pour le président du conseil d’administration de Tornos, les résultats de 2017 ne représentent pas un aboutissement. François Frôté entend poursuivre le développement de l’entreprise. La firme souhaite internationaliser davantage son activité et créer la croissance via l’innovation. Sans articuler d’objectif chiffré précis, Tornos estime que l’exercice 2018 sera meilleur que le précédent. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus