Des correspondances qui suscitent la controverse à Bienne

Les habitants de la région seraient de plus en plus nombreux à louper leur correspondance en ...
Des correspondances qui suscitent la controverse à Bienne

Les habitants de la région seraient de plus en plus nombreux à louper leur correspondance en gare de Bienne. Une question écrite a été déposée au Parlement jurassien

Attraper sa correspondance à Bienne relève parfois d’un défi pour les habitants de la région. Ils seraient nombreux à louper leur train pour quelques secondes. Le député indépendant, Raoul Jaeggi, a déposé récemment une question écrite au Parlement jurassien à ce sujet. L’élu de Bassecourt dénonce une situation purement scandaleuse. Selon lui, il n’est pas rare que les passagers provenant du Jura et de Moutier voient leur train pour l’Arc lémanique partir au même moment que le leur arrive en gare. Raoul Jaeggi demande au Gouvernement jurassien quelles mesures il entend prendre auprès des CFF pour faire cesser cette situation.

Les CFF indiquent que la politique en la matière est d’attendre si cela ne provoque qu'un retard de quelques secondes. Au-delà, la situation se complique. Le porte-parole des CFF indique que l’entreprise doit faire un choix entre les quelques personnes qui pourraient embarquer et toutes les autres déjà à bord et susceptibles d’être retardées dans les prochaines gares. Jean-Philippe Schmidt souligne que le taux de correspondances assurées à Bienne est de 98,7% dans le sens de l’Arc lémanique. /alr+nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus