Une soixantaine d’appels à cause du vent

La police cantonale bernoise a été bien occupée lundi matin en raison du vent. Dans le Jura ...
Une soixantaine d’appels à cause du vent

La police cantonale bernoise a été bien occupée lundi matin en raison du vent. Dans le Jura bernois, ce sont quatre événements qui ont nécessité son intervention

Au total, quatre événements ont été annoncés dans le Jura bernois. (Photo: archives) Au total, quatre événements ont été annoncés dans le Jura bernois. (Photo: archives)

Le vent a bien occupé la police bernoise. Lundi, elle a dû répondre à pas moins de 65 événements différents sur l'ensemble du territoire cantonal. Il s’agissait d’annonces pour signaler des arbres ou des tuiles de toit arrachés ainsi que des objets qui obstruaient la route. Une personne a toutefois été légèrement blessée à Spiez, touchée par un débris.

Dans le Jura bernois, les forces de l’ordre ont dû intervenir à quatre reprises : à Tavannes, Petit-Val, au Fuet ainsi qu’au Mont-Crosin. A chaque fois, ce sont des arbres qui sont tombés sur la route.


Du vent…et de la douceur !

Le vent aura soufflé jusqu’à 131 km/h au maximum à Chasseral. Des rafales de 92 km/h ont également été relevées à la station de Courtelary.

Ces courants ont eu pour conséquence de faire grimper le mercure dans la région. « Les masses d’air froid qui s’accumulent vers le sol ont été brassées » explique ainsi Nicolas Bourgognon, météorologiste à MeteoNews. Ainsi, il a par exemple fait jusqu’à 13 degrés à 6 heures du matin à Courtelary, et même jusqu’à 15 degrés à Delémont. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus