Un quart de siècle et des défis pour le CIP-CTDT

Le Centre technique et de formation pour l'industrie du décolletage et du taillage s’est penché ...
Un quart de siècle et des défis pour le CIP-CTDT

Le Centre technique et de formation pour l'industrie du décolletage et du taillage s’est penché sur l’avenir du métier de décolleteur à l’occasion de son 25e anniversaire

Les formations du CTDT s'adressent notamment aux apprentis mais également aux adultes qui souhaitent obtenir une certification. Les formations du CTDT s'adressent notamment aux apprentis mais également aux adultes qui souhaitent obtenir une certification.

Trouver de nouveaux décolleteurs est toujours un souci. Le Centre technique et de formation pour l'industrie du décolletage et du taillage (CIP-CTDT) de Tramelan a célébré jeudi ses 25 ans. Pour l’occasion, il s’est penché sur le futur de son industrie à l’occasion d’une table-ronde organisée au CIP lors de la journée des décolleteurs.

Depuis son existence, le recrutement de nouveaux professionnels est un défi, comme l'affirme le responsable du département Laurent Martinerie. Pour cet anniversaire, il s’est replongé dans les articles de presse de l’époque, qui relatent largement ce phénomène. Il explique que « de tout temps, on a dû se battre. Mais c’est peut-être cette volonté qui fait qu’on a toujours envie de partager notre passion ».


La digitalisation, une menace ?

Autre défi qui se dresse devant l’industrie : l’automatisation. Le CIP-CTDT intègre d’ailleurs les dernières machines dans ses formations. Pour Laurent Martinerie, il s’agit surtout d’une évolution du métier : « les machines et les humains travaillent désormais côte-à-côte ». Il insiste à ce titre sur le fait qu’il est nécessaire de continuer à se former tout au long de sa carrière. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus