Les exportations horlogères augmentent légèrement en août

Elles ont progressé de 1,5% en l’espace d’un an indique jeudi matin l’Administration fédérale ...
Les exportations horlogères augmentent légèrement en août

Elles ont progressé de 1,5% en l’espace d’un an indique jeudi matin l’Administration fédérale des douanes

La tendance positive pour les exportations horlogères suisses continue. Elles ont progressé de 1,5% en l’espace d’un an à 1,52 milliard de francs, indique jeudi l’Administration fédérale des douanes. La faiblesse de Hong Kong, marché-clé pour l'industrie, a pu être compensée en partie par la performance des Etats-Unis, de la Chine continentale et du Japon.

« La branche continue ainsi sur sa lancée légèrement positive, dans un contexte toujours relativement difficile selon les marchés », souligne pour sa part la Fédération horlogère suisse (FH). De janvier à août, les exportations ont crû de 1,9% à 14,1 milliards de francs, précise le communique de la FH

Comme pour les mois précédents, les volumes ont accusé un important repli. En août, ils ont chuté de 12,3% à 1,56 millions. De janvier à août, les exportations de garde-temps ont crû de 1,9% à 14,1 milliards de francs, précise le communiqué de la FH.

Au niveau des catégories de prix, les exportations de montres de moins de 500 francs (prix export) se sont inscrites en baisse à deux chiffres, pour le onzième mois consécutif en ce qui concerne les volumes. La gamme 500-3000 a également connu un recul au niveau des quantités (-4,7%) et de la valeur (-1,7%). Au-dessus de 3000 francs, la croissance est restée soutenue (+7,4% en volumes et +6,3% en valeur).


Repli moins fort qu'attendu à Hong Kong

Les exportations vers Hong Kong (-12,7%), premier marché de l'industrie horlogère ont continué à céder du terrain en raison notamment des démonstrations qui secouent le pays. « Le marché n'a pas chuté comme redouté », précise la Fédération horlogère.

Les Etats-Unis (+14,8%) ont poursuivi sur leur lancée positive et ont occupé la première place en termes d'exportations pour le mois d'août. La Chine (+13,7%) a une nouvelle fois fait état d'une forte augmentation, alors que le Japon (+34,5%) s'est envolé.

Cependant l'Europe (-2,7%) a cédé du terrain, pénalisé par le Royaume-Uni (-5,6%), l'Allemagne (-4,2%) et l'Italie (-13,7%). Quant à la France (+10,1%), elle a profité d'un effet de comparaison favorable dans une « tendance à moyen terme cependant négative ». /ATS-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus