Le Centre hospitalier Bienne pourrait s’installer à Brügg

Le Centre hospitalier Bienne et la commune de Brügg lancent une étude de faisabilité dans la ...
Le Centre hospitalier Bienne pourrait s’installer à Brügg

Le Centre hospitalier Bienne et la commune de Brügg lancent une étude de faisabilité dans la perspective d’une implantation possible du nouvel hôpital

Le site convoité par le Centre hospitalier Bienne se trouve à Brügg, au bord de l'Aar. (Photo : CHB) Le site convoité par le Centre hospitalier Bienne se trouve à Brügg, au bord de l'Aar. (Photo : CHB)

Le futur nouvel hôpital régional Biel/Bienne-Seeland-Jura bernois pourrait s’installer à Brügg. Le Centre hospitalier Bienne et la commune ont lancé une étude de faisabilité. L’objectif est « de répondre concrètement aux questions qui se posent dans la perspective d’une implantation possible du nouvel hôpital sur le territoire communal de Brügg ».

Il faudra attendre le premier trimestre de l’an prochain pour connaître les résultats de l’étude, qui serviront de base à la décision du Conseil communal.

Fin 2018, le Centre hospitalier Bienne a renoncé à poursuivre la rénovation de son site du quartier Beaumont pour planifier la construction d’un nouveau bâtiment. L’institution a alors cherché un emplacement adéquat. Un lieu qui doit répondre à plusieurs exigences : bénéficier d’une bonne accessibilité et s’intégrer durablement à la zone retenue. Il doit également permettre un développement à long terme.


Aux Marais-de-Brügg

Plusieurs possibilités ont été évaluées dans l’arrondissement administratif de Bienne. Ce sont les Marais-de-Brügg qui offrent les meilleures conditions à première vue. Situé entre le canal de Nidau-Büren, la sortie d’autoroute et la zone industrielle, la parcelle est « parfaitement adaptée à la construction d’un hôpital de soins aigus, jouissant d’une situation optimale du point de vue de l’accès ».

Certains aspects doivent encore être étudiés de manière plus approfondie, notamment l’aménagement extérieur et l’organisation du trafic.

Les Champs-de-Boujean, à Bienne, sont arrivés deuxième dans le processus de sélection, mais deux points posent problème : l’important trafic aux heures de pointe et le fait qu’il faudrait déclasser une zone agricole. La Ville de Bienne a communiqué vendredi qu’elle juge la stratégie du CHB « compréhensible d’un point de vue rationnel ». Même si l'hôpital quitte Bienne, son directeur, Christian Schneider, assure que le bilinguisme restera inscrit dans son ADN.

Les résultats de l’étude seront connus au cours du premier trimestre 2020 et serviront de base pour l’appel d’offres public et le concours sur l’aménagement des alentours.

Le futur bâtiment sera financé par les fonds propres du Centre hospitalier Bienne ainsi que par des emprunts. Le plan de financement repose entre autres sur le crédit de 84,7 millions de francs voté par le Grand Conseil bernois pour la rénovation du site actuel et qui n’a pas été utilisé. /comm-mwi-ast

Christian Schneider : pourquoi Brügg et pas les Champs-de-Boujean ?

Le bilinguisme restera prioritaire :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus