Les faux policiers sévissent encore

Des faux policiers ont à nouveau sévi dans le canton de Berne. La police cantonale lance un ...
Les faux policiers sévissent encore

Des faux policiers ont à nouveau sévi dans le canton de Berne. La police cantonale lance un nouvel appel à la prudence

Les faux policiers demandent à leur victime de leur confier leurs valeurs. (Image d'illustration) Les faux policiers demandent à leur victime de leur confier leurs valeurs. (Image d'illustration)

De faux policiers sévissent à nouveau dans le canton de Berne. Dans un des cas, ces escrocs ont réussi à la mi-octobre à soutirer 57'000 francs à une de leurs victimes.

Ces escrocs, qui s'expriment en allemand et sans accent, téléphonent à leurs victimes pour les mettre en garde contre des cambriolages. Ils affirment avoir retrouvé leur adresse ou des codes bancaires dans les effets personnels de malfaiteurs.

Ces faux policiers réussissent ensuite à convaincre leurs victimes de retirer l'argent à la banque. Ils fixent alors un rendez-vous pour qu'on leur remette l'argent liquide et les objets de valeur pour qu'ils soient en sécurité.

La police cantonale a indiqué vendredi avoir eu connaissance le 17 octobre du cas d'une femme domicilié à Berne qui a remis en trois fois une somme de 57'000 francs. Ce même scénario avait permis à ces malfaiteurs de soutirer fin septembre 25'000 francs à une femme. Des cas semblables ont été signalés ailleurs en Suisse.

La police appelle la population à se montrer méfiante lorsque de prétendus policiers l'incitent à retirer, verser ou transmettre de l'argent. En effet, la police ne réclame jamais d'argent ou de données bancaires.

Un appel à la prudence avait déjà été lancé début août. /ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus