Des représentants de la société civile regrettent la perte du siège du Jura bernois

L’absence d’un représentant de la région au Conseil national est regrettable selon les acteurs ...
Des représentants de la société civile regrettent la perte du siège du Jura bernois

L’absence d’un représentant de la région au Conseil national est regrettable selon les acteurs des milieux économiques, agricoles et culturels. C’est un relais qui se perd pour la région

Bernard Leuenberger, président de la Chambre d'agriculture du Jura bernois, Marynelle Debétaz, directrice du théâtre Nebia, et Patrick Linder, directeur de la Chambre d'économie publique du Jura bernois étaient nos invités pour une table ronde avant les élections fédérales. Bernard Leuenberger, président de la Chambre d'agriculture du Jura bernois, Marynelle Debétaz, directrice du théâtre Nebia, et Patrick Linder, directeur de la Chambre d'économie publique du Jura bernois étaient nos invités pour une table ronde avant les élections fédérales.

L’absence d’un élu de la région sous la Coupole fédérale aura-t-elle des répercussions ? L’UDC Manfred Bühler a été éjecté du Conseil national hier. Il n’y a ainsi plus de représentant francophone du canton de Berne. A l’issue des résultats, plusieurs politiciens de la région ont fait part de leur regret. Qu’en est-il à présent des représentants de la société civile ? Nous avons posé la question à Patrick Linder, directeur de la Chambre d’économie publique du Jura bernois, Bernard Leuenberger, président de la Chambre d’agriculture du Jura bernois et Marynelle Debétaz, directrice du théâtre Nebia à Bienne :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus