Plus de 300 oppositions contre les Quatre Bornes

L’association « Sauvez l’échelette » annonce mardi avoir envoyé 310 oppositions contre le projet ...
Plus de 300 oppositions contre les Quatre Bornes

L’association « Sauvez l’échelette » annonce mardi avoir envoyé 310 oppositions contre le projet de parc éolien des Quatre Bornes

 L'association ne veut pas des machines prévues sur les hauteurs de Sonvilier et Val-de-Ruz. (Montage : Sauvez l'Echelette) L'association ne veut pas des machines prévues sur les hauteurs de Sonvilier et Val-de-Ruz. (Montage : Sauvez l'Echelette)

Plus de 300 oppositions contre le parc éolien des Quatre Bornes. Ce nombre a été communiqué ce matin par « Sauvez l’échelette », alors que le délai de mise à l’enquête arrive à échéance. L’association s’engage contre la construction de 10 turbines sur la crête située entre les communes de Sonvilier et celle de Val-de-Ruz.

Ces 310 oppositions ont été transmises aux autorités de Sonvilier et du Canton de Neuchâtel. Elles ont été regroupées par « Sauvez l’échelette ». L’association estime que l’étude du projet porté par Groupe E Greenwatt aboutit au constat que les réglementations cantonales et fédérales ne sont pas respectées sur de nombreux points. Elle cite notamment le bruit, les projections d’ombres mobiles ou encore la protection de l’eau potable, qui mettraient en danger la santé des riverains.

L’association ajoute que la protection de la biodiversité et du paysage sont aussi menacés par le parc éolien des quatre bornes. Selon les opposants, les autorités passent sous silence la menace pour le Parc Chasseral, dont « la principale raison d’être est le paysage ». Les éoliennes mettraient en péril sa reconnaissance par la Confédération, et donc les subventions dont il bénéficie.

Pour le président de « Sauvez l’échelette », Claude Schönenberg, « la protection du climat ne passe pas par des installations destructrices de la biodiversité et la nature, mais par le recours aux sources durables que sont le photovoltaïque, la biomasse et l’hydraulique ».


Trois oppositions selon Sonvilier

Selon la maire de Sonvilier, il ne faut en compter que trois oppositions. La raison est simple : plus de 300 personnes ont signé une opposition unique, qui sera traitée avec une seule réponse. A cela s'ajoute une oppositon de la Fondation suisse pour la protection du paysage et une autre de la Ville de La Chaux-de-Fonds. Reste que la mobilisation contre ce projet de 10 éoliennes est importante. Le dossier va à présent suivre son cours. Les autorités de Sonvilier se donnent jusqu’à la fin de la semaine pour voir si d’autres oppositions leurs parviennent. Des séances de conciliation seront ensuite organisées pour tenter de trouver des compromis.


Parc Chasseral menacé ? Il faut nuancer

L’association « Sauvez l’échelette » laisse entendre que le parc des Quatre Bornes consitute une épée de Damoclès pour la reconnaissance du Parc Chasseral par la Confédération. Contacté mardi après-midi, le directeur du Parc Fabien Vogelsperger se montre plus nuancé :

/comm-ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus