Steve Guerdat salue « une décision attendue »

Le report des JO de Tokyo n’a pas été une grande surprise pour le cavalier jurassien, champion ...
Steve Guerdat salue « une décision attendue »

Le report des JO de Tokyo n’a pas été une grande surprise pour le cavalier jurassien, champion olympique en 2012, qui estime que la pandémie actuelle est bien plus grave

Steve Guerdat ne semble pas trop perturbé par ce report. (photo : archives FEI/Martin Dokoupil) Steve Guerdat ne semble pas trop perturbé par ce report. (photo : archives FEI/Martin Dokoupil)

Le report des Jeux Olympiques de Tokyo n’aura pas surpris grand monde, tant la pression se faisait grandissante ces dernières heures. Plusieurs athlètes suisses ont salué une décision « évidente » au vu de la situation sanitaire actuelle et de la progression de la pandémie de Covid-19. Le Jurassien Steve Guerdat, champion olympique de saut d’obstacles à Londres en 2012, a salué une décision logique. « C’était attendu, tout menait dans cette direction ces derniers jours donc ce n’est pas une grande surprise ».

Steve Guerdat : « Ca ne change pas grand chose »

Le cavalier de Bassecourt affirme que cela ne chamboule finalement pas grand-chose dans l’appréhension de la saison. « Evidemment tout était un peu programmé pour aller aux Jeux mais cette décision arrive suffisamment tôt pour éviter de n’avoir que ça dans la tête. Ce problème du virus est plus grave que le report d’un événement sportif. Je me dis que je suis encore plus un privilégié car j’ai la chance d’avoir un grand domaine dans lequel je peux continuer à monter mes chevaux et faire ce que j’aime », poursuit le Jurassien. Ses conditions d’entraînement ne variant pas beaucoup contrairement à des athlètes d’autres disciplines, il promet d’être fin prêt lorsque la saison pourra reprendre.

« Je suis quand même un peu triste »

De son côté, la spécialiste d’heptathlon venue d’Evilard, Caroline Agnou, nous a également confié que cette décision était attendue. « C’est quand même une saison qui s’écroule, selon elle. D’autant plus qu’on ne sait pas encore quand pourront reprendre les entraînements et les compétions ». Agée de « seulement » 23 ans, l’athlète du SATUS Bienne aura encore l’occasion de disputer de prochains JO. « Chaque année on se fixe des objectifs. Or, dans ce cas de figure, même si je suis jeune, il faut savoir se réorienter et se montrer flexible », a-t-elle toutefois nuancé. Caroline Agnou nous a enfin assuré qu'elle ferait tout pour se qualifier pour Tokyo 2021. /ygo-mle-jpi

Caroline Agnou : « C’était la bonne décision »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus