Week-end calme pour la police

Les forces de l'ordre n'ont pas eu à montrer les crocs de trop à l'occasion du week-end prolongé ...
Week-end calme pour la police

Les forces de l'ordre n'ont pas eu à montrer les crocs de trop à l'occasion du week-end prolongé de l'Ascension. La population a globalement respecté les règles de distanciation sociale

Les cours d'eau et lacs (ici l'Aar) sont les endroits les plus courus lors des belles journées de printemps et d'été. (Photo : archives) Les cours d'eau et lacs (ici l'Aar) sont les endroits les plus courus lors des belles journées de printemps et d'été. (Photo : archives)

Le week-end prolongé de l’Ascension était redouté en période de déconfinement progressif. Il s’achève finalement dans le calme. Aucun débordement majeur n’a été observé dans le canton de Berne et la population a globalement respecté les consignes de distanciation sociale, selon la porte-parole de la police cantonale bernoise Letitzia Paladino. Il faut dire aussi que la météo a aidé. Avec la pluie et des températures nettement plus fraîches, la population a été moins attirée que prévu par le monde extérieur. La police a patrouillé dans les secteurs les plus sensibles, au bord de l’Aar ou encore sur les rives du Lac de Bienne. Elle a aussi reçu plusieurs annonces de réunions de plus de cinq personnes ou de non-respect des règles de distanciation sociale. La grande majorité des cas observés se sont réglés en douceur, par le dialogue.


Relâchement

De manière générale les forces de l’ordre ont constaté un certain relâchement du côté de la population. L’assouplissement des mesures décidé par la Confédération fait que les Suisses perçoivent le danger avec un peu plus de légèreté. Le message de la police est pourtant clair : le virus est toujours là, les règles sont toujours d’actualité. Des sanctions pourront tomber en cas de comportement inadéquat, même si la voie de la sensibilisation sera toujours privilégiée.


Manifestation à Bienne

La police cantonale bernoise est aussi intervenue samedi à Bienne pour disperser une petite manifestation organisée contre les mesures sanitaires fédérales. Une vingtaine de personnes y a pris part. Là encore, les participants ont coopéré sans créer la moindre tension. /oza



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus