Les piscines de l’Orval et de St-Imier ouvriront bientôt

Valbirse a décidé d’ouvrir ses bassins à partir du mercredi 10 juin. Les nageurs devront attendre ...
Les piscines de l’Orval et de St-Imier ouvriront bientôt

Valbirse a décidé d’ouvrir ses bassins à partir du mercredi 10 juin. Les nageurs devront attendre neuf jours de plus à St-Imier. A Tramelan par contre, les autorités attendent encore avant de trancher

La piscine de l'Orval accueillera les baigneurs dès mercredi prochain. (Photo : commune de Valbirse) La piscine de l'Orval accueillera les baigneurs dès mercredi prochain. (Photo : commune de Valbirse)

Le coronavirus ne va pas plomber la saison estivale des piscines de l’Orval et de St-Imier. Les bassins rouvriront le 10 juin du côté de Bévilard comme l’a indiqué la commune de Valbirse dans un communiqué. Les autorités précisent que tout ne sera toutefois pas accessible au public : les grands jeux pour enfants ne seront pas à disposition, le sauna restera fermé jusqu’à nouvel avis et les cours devront encore patienter avant de reprendre. Quant aux abonnements, leur durée sera prolongée d’une période équivalente à celle durant laquelle la piscine a été fermée.

A St-Imier, il faudra attendre jusqu’au 19 juin pour pouvoir retourner à la piscine. Le nombre d’utilisateurs sera par contre limité à 390 en même temps. Une distance de deux mètres sera également à observer entre les nageurs dans les bassins. Enfin, vestiaires et douches seront fermés jusqu’à nouvel avis. La Municipalité précise que les coûts de mis en place de ces normes vont se monter à 50'000 francs environ.


Pas encore de décision à Tramelan

A Tramelan, les autorités se sont réunies mardi soir pour discuter de la possibilité d'ouvrir malgré tout la piscine du Château. Pour rappel, le 7 mai, la commune avait décidé de renoncer à cette saison. Une décision que de nombreux habitants n'ont pas compris, raison pour laquelle ils ont remis une pétition munie de presque 1'000 signatures pour demander au Conseil municipal de revenir sur leur décision. L'exécutif n'a toutefois pas pris de décision à l'heure actuelle et souhaite discuter avant tout avec les pétionnaires avant de trancher. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus