Tornos a licencié, mais pas autant qu‘Unia le prétend

La direction du fabricant de machines-outils répond au syndicat qui affirme que 60 employés ...
Tornos a licencié, mais pas autant qu‘Unia le prétend

La direction du fabricant de machines-outils répond au syndicat qui affirme que 60 employés ont été licenciés depuis l'automne dernier

 Licenciements il y a eu, mais pas 60. (Photo : archives) Licenciements il y a eu, mais pas 60. (Photo : archives)

Tornos a bien licencié, mais pas autant que l’affirme Unia. La direction du fabricant prévôtois de machines-outils répond au syndicat. Unia Transjurane avait dénoncé, mercredi, le licenciement de 60 employés sous contrat fixe sur les sites de Moutier et de La Chaux-de-Fonds depuis l’automne dernier. Un chiffre bien supérieur à la réalité, réagit Tornos dans un communiqué. Le nombre de travailleurs a été réduit depuis octobre 2019, mais la majeure partie concerne des contrats temporaires arrivés à terme, explique la direction. Elle précise qu’en réalité, 19 employés fixes ont été libérés à Moutier et sept à La Chaux-de-Fonds entre octobre 2019 et avril 2020. Depuis, 

« 13 autres licenciements ont été nécessaires » depuis le mois d'avril expliquent encore les responsables de Tornos. /comm-amo


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus