Vers un mieux pour la ligne Bienne – Delémont – Belfort

Une nouvelle gouvernance et une feuille de route doivent permettre d’améliorer l’offre – et ...
Vers un mieux pour la ligne Bienne – Delémont – Belfort

Une nouvelle gouvernance et une feuille de route doivent permettre d’améliorer l’offre – et donc la fréquentation – sur la ligne qui relie Bienne à Belfort, via Delémont et Delle

La ligne Bienne - Delémont - Belfort devrait voir des améliorations dès la fin de l'année. La ligne Bienne - Delémont - Belfort devrait voir des améliorations dès la fin de l'année.

La ligne ferroviaire Bienne – Delémont – Belfort se dote d’une nouvelle gouvernance et d’une feuille de route pour les cinq prochaines années. L’information a été annoncée ce jeudi dans un communiqué commun du canton du Jura et de la Région Bourgogne-Franche-Comté. L’objectif vise à apporter des améliorations dès la fin de l’année et d’étudier d’autres mesures à plus long terme. La ligne Belfort – Delle a été remise en service le 9 décembre 2018. Elle relie la Suisse à la gare TGV de Belfort-Montbéliard mais la fréquentation n’a pas été au rendez-vous jusqu’à présent.

La nouvelle gouvernance s’articule autour de trois types d’instances franco-suisses. Un comité de coordination réunit les autorités politiques, les sociétés exploitantes – soit la SNCF et les CFF – ainsi que les gestionnaires d’infrastructures. Il va fixer les grandes orientations. Trois groupes de travail destinés à la desserte, à la planification de l’offre et à la communication seront également mis en place. La troisième instance - le collège des associations et des parties prenantes - est destinée notamment à faire des propositions d’actions.

Quant à la feuille de route, elle comprend notamment l’étude d’un horaire plus systématique ainsi qu’une amélioration des correspondances avec les horaires des TGV. Les résultats seront connus en septembre pour de premières modifications en décembre. La feuille de route mise également, à moyen terme, sur un projet baptisé « Convergence 2026 ». Des changements pourraient intervenir à cette échéance, tant du côté suisse que du côté français. L’offre ferroviaire entre Belfort et Delémont pourrait ainsi être améliorée, en particulier par une circulation sans changement entre les deux villes. /comm-fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus