Une SA pour gérer la piscine de l'Orval

Propriété de Valbirse, l'infrastructure de loisirs pourrait changer de mains. Les assemblées ...
Une SA pour gérer la piscine de l'Orval

Propriété de Valbirse, l'infrastructure de loisirs pourrait changer de mains. Les assemblées des huit autres communes de l'Orval se prononceront cet automne sur la création d'une société anonyme

La commune de Valbirse veut impliquer ses voisines dans la gestion d'une piscine qui profite à tout l'Orval. La commune de Valbirse veut impliquer ses voisines dans la gestion d'une piscine qui profite à tout l'Orval.

Une société anonyme pour gérer la piscine de l’Orval. Le projet sera soumis cet automne aux assemblées des communes de la vallée, de Court jusqu’à Tavannes. C’est Valbirse, l’actuelle propriétaire de l’infrastructure, qui propose cette solution. Elle permettrait d’asseoir la reconnaissance régionale de la piscine couverte et d’impliquer les autres communes. Celles-ci participent déjà par le biais de subventions à hauteur de 24 francs par habitant, mais elles ne bénéficient d'aucun pouvoir de décision selon le maire de Valbirse Jacques-Henri Jufer :

Les communes se prononceront notamment sur l’achat d’un total de 500 actions à 1000  francs à répartir entre elles en fonction de leur taille. Le montant de 500'000 francs constituerait le capital de départ de la société anonyme. Chaque membre continuera ensuite à payer un montant annuel en fonction du nombre d'habitants et de l'éloignement géographique. Les communes les plus éloignées paieront moins cher. Enfin, un conseil d'administration formé de cinq personnes assurerait la gestion. A noter qu’en cas d’adhésion de toutes les communes de l’Orval, le Conseil général de Valbirse devra encore accepter la cession de la piscine à la SA pour un franc symbolique.  /oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus