La Neuveville : résultats des élections 

Le parti des Verts enregistre des scores fracassants pour son entrée dans la vie politique ...
La Neuveville : résultats des élections 

Le parti des Verts enregistre des scores fracassants pour son entrée dans la vie politique neuvevilloise. Il vole un siège au PLR à l'exécutif et s'empare de huit sièges au Conseil général 

Les Verts s'installent plus que confortablement dans le paysage politique de La Neuveville. Les Verts s'installent plus que confortablement dans le paysage politique de La Neuveville.

Les Verts font figure de grands gagnants lors des élections municipales de La Neuveville. Complétement absents des autorités neuvevilloises jusqu’ici, ils placent un élu au Conseil municipal et ravissent huit sièges au législatif. Le parti libéral-radical, en revanche, fait pâle figure avec la perte assurée de la mairie, d’un siège à l’exécutif et de deux fauteuils au Conseil général.


Un siège vert à l’exécutif

Les Verts font donc une belle entrée au Conseil municipal de La Neuveville. L’écologiste Aurèle Louis a été élu dimanche avec 662 voix. Il ravit ainsi un siège au PLR qui ne possède plus qu’un élu pour la prochaine législature. Il s’agit du sortant André Kurth (806 voix) alors que son collègue de parti et sortant aussi, Alain Binggeli, n’a pas été réélu. Le parti socialiste maintient ses deux fauteuils grâce à la réélection de Laura Glatz (660 voix). Le deuxième siège du parti revient à la revenante Denise Bloch (696 voix). Du côté de Forum neuvevillois, Christian Ferrier rempile pour un nouveau mandat (729 voix) alors que Catherine Frioud Auchlin, également en piste pour la mairie, débarque au sein de l’exécutif en signant le meilleur score (945 voix).

Tsunami vert sur le législatif

Du côté du Conseil général, une énorme vague écologiste déferle sur la prochaine législature. Les Verts, jusqu’ici pas représentés, décrochent huit sièges. L’UDC fait son entrée aussi mais plus timide avec un élu. Forum neuvevillois perd trois sièges mais reste le mouvement majoritaire au Conseil général. C’est le parti socialiste qui perd le plus de plumes dans ces élections au législatif puisqu’il siégera à sept élus pour les quatre prochaines années soit quatre sièges de moins qu’actuellement. Une perte à relativiser toutefois puisque le PS place sa candidate Isabelle Moeschler en tête pour le second tour à la mairie et maintient ses deux sièges à l’exécutif. Le PLR, de son côté, perd deux sièges et sera ainsi représenté par 9 élus lors de la prochaine législature. /nme


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus