La baisse des exportations horlogères perd de l’ampleur

L’évolution des exportations horlogères suisses est restée négative en octobre. Cette baisse ...
La baisse des exportations horlogères perd de l’ampleur

L’évolution des exportations horlogères suisses est restée négative en octobre. Cette baisse de -7,1% a toutefois été la moins forte des neuf derniers mois. La tendance annualisée devrait ainsi se stabiliser progressivement

Baisse moins forte des exportations horlogères suisses au mois d'octobre. (Photo: illustration) Baisse moins forte des exportations horlogères suisses au mois d'octobre. (Photo: illustration)

La baisse des exportations horlogères continue mais perd de l’ampleur. Selon les statistiques publiées jeudi par la Fédération de l’Industrie horlogère suisse (FH), l’évolution est restée négative au mois d’octobre avec une baisse de 7,1%. C’est toutefois la moins forte des neuf derniers mois. La tendance annualisée devrait ainsi se stabiliser progressivement. Après dix mois, la branche a vu ses exportations diminuer d’un quart, de 25,8%, laissant présager la plus forte contraction annuelle jamais enregistrée au cours des 80 dernières années.

Ce sont les montres de moins de 500 francs qui ont enregistré le recul le plus marqué. En dessous de 200 francs, la valeur et les volumes ont diminué de plus de 20%, alors qu’entre 200 et 500 francs la variation a été de l’ordre de -15%.  

Disparités entre les principaux marchés accentuées


L’évolution positive de la Chine a ralenti au moins d’octobre, mais reste élevée avec +15,1%. Les Etats-Unis restent dans la moyenne mondiale avec une diminution de 5,3%. Hong-Kong de son côté a affiché sa première variation positive depuis mars 2019. Les baisses les plus significatives ont concerné l’Europe. L’avancée de la pandémie sur ces marchés et les mesures prises par les gouvernements respectifs n’incitent pas à l’optimisme pour les prochains mois. /comm-lyg


Actualisé le

 

Actualités suivantes