Cyberattaque à la police cantonale

Plusieurs organisations de sécurité en Suisse ont été frappées ces derniers jours par des attaques ...
Cyberattaque à la police cantonale

Plusieurs organisations de sécurité en Suisse ont été frappées ces derniers jours par des attaques par envoi de logiciels malveillants. La police cantonale bernoise a aussi été touchée

La police cantonale a constaté la réception de plusieurs courriels malveillants ces derniers jours. (Photo : archives) La police cantonale a constaté la réception de plusieurs courriels malveillants ces derniers jours. (Photo : archives)

Les cybercriminels frappent partout en Suisse depuis quelques jours. Plusieurs organisations de sécurité ont été touchées par ces attaques dites par « maliciel », dont la Police cantonale bernoise. Par « maliciel », on entend l'envoi de logiciels malveillants. La démarche des criminels est la suivante : la cible reçoit une vague de courriels contenant des fichiers zip - soit des fichiers compressés - en pièces jointes. Là où réside le piège, c’est que ces messages proviennent d’émetteurs soi-disant connus. Mais lorsque la pièce jointe est ouverte, un logiciel de piratage est installé sur l'ordinateur dans le but de crypter des données. L’objectif de ce type d’attaque est en général de contraindre une organisation à l’arrêt de son système, ou d’exiger une rançon.


Capacité d'intervention maintenue

Du côté de la Police cantonale bernoise, on assure qu’aucune donnée n’a été cryptée pour l’instant. L’attaque a entravé le fonctionnement dans une certaine mesure, mais la capacité d’intervention a été maintenue en permanence selon un communiqué diffusé mercredi. La Technique policière et informatique suisse (TPI) a été mobilisée, et des mesures ont été prises immédiatement. Des spécialistes en matière de traces numériques ont aussi ouverts une enquête. Celle-ci est toujours en cours. /oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus