Une charte qui convainc

Les communes bernoises concernées ont toutes dit « oui » au nouveau document qui les lie durant ...
Une charte qui convainc

Les communes bernoises concernées ont toutes dit « oui » au nouveau document qui les lie durant dix ans au Parc Chasseral

 Ne reste plus, désormais, que Neuchâtel qui doit se prononcer. (Photo : archives) Ne reste plus, désormais, que Neuchâtel qui doit se prononcer. (Photo : archives)

C’est un document qui lie pendant dix ans les communes au Parc régional Chasseral. La charte est le pilier sur lequel s’appuie toute l’activité de l’association. Elle définit le territoire, les champs d’action et les projets menés par l’équipe du Parc. Ce document devait être renouvelé puisque la première version arrive à échéance cette année. Et c’est chose faite, du moins dans la partie bernoise du territoire : toutes les communes ont accepté la nouvelle version après le « oui » dans les urnes dimanche dernier à Sonceboz-Sombeval. Deux de plus l’ont même rejointes : Evilard-Macolin et Douanne-Daucher. Côté neuchâtelois, Val-de-Ruz (dont seulement certaines communes étaient membres avant la fusion) a déjà accepté. La nouvelle commune fusionnée de Neuchâtel doit, elle, encore se prononcer dans le premier semestre de l’année.

Fabien Vogelsperger, directeur du Parc régional Chasseral, était l’invité de La Matinale pour parler de cette étape franchie. Il commence par nous dire ce que représente ce succès :

/amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus