Campus Bienne : il faudra économiser

La réalisation du projet passera par des économies. Un potentiel de 30 à 45 millions de francs ...
Campus Bienne : il faudra économiser

La réalisation du projet passera par des économies. Un potentiel de 30 à 45 millions de francs a été présenté mardi matin par le Conseil-exécutif. Le Campus pourra voir le jour au mieux en 2025

Selon un calendrier jugé réaliste, le Campus Bienne pourrait être inauguré au 2025. Il le sera en 2029 dans le pire des cas. (Photo : Campus Bienne) Selon un calendrier jugé réaliste, le Campus Bienne pourrait être inauguré au 2025. Il le sera en 2029 dans le pire des cas. (Photo : Campus Bienne)

Il faudra réduire les coûts du Campus Bienne pour que le projet se réalise. C’est la conclusion d’une analyse approfondie commandée par la Direction des travaux publics et des transports (DTT) du canton de Berne alors que le projet accuse plusieurs années de retard. Cette expertise a été présentée mardi matin à Berne.  Cela avait été dit l’année passée, le Campus Bienne n’ouvrira pas de si tôt. Une inauguration en 2022 était prévue au départ, il faudra attendre au mieux 2025, au pire 2029 selon l'échéancier confirmé par les autorités. On le rappelle, l’appel d’offres pour la réalisation du campus avait été suspendu en septembre 2019. Toutes les offres dépassaient largement le crédit-cadre de 233 millions de francs approuvé par le Grand Conseil. Il a donc fallu remettre l’ouvrage sur le métier, comprendre cet écart, qui est dû à plusieurs facteurs selon le chef de la DTT. Christoph Neuhaus parle d’exigences élevées pour le bâtiment, d’un appel d’offres trop détaillé ou encore de modifications du projet. Selon lui, repenser un ouvrage de cette envergure n’est pas si facile :

Des coûts malgré tout supérieurs

Au final et après expertise, un potentiel d’économies de 30 à 45 millions de francs est avancé. Il s'agirait de simplifier la construction en bois, de choisir d’autres matériaux pour les aménagements intérieurs, d’autres équipements techniques, une climatisation repensée ou encore de supprimer un étage de parking. Malgré tout cela, les coûts finaux seront quand même supérieurs au crédit-cadre initial de plusieurs dizaines de millions de francs selon les autorités. Il faudra donc repasser devant le Grand Conseil. A noter encore que la refonte du projet ne devra pas avoir d’incidence sur l’enseignement et la recherche à la Haute-Ecole spécialisée bernoise. Christoph Neuhaus l'a souligné mardi :

Le canton tire les enseignements des problèmes rencontrés sur le projet Campus Bienne. Des réflexions ont aussi été menées pour le Campus de Berne, projet qui en est à un stade précoce, et pour d’autres grandes constructions prévues ces prochaines années. /oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus