Il n'y a pas eu d'augmentation des emplois bernois à Moutier selon l'OFJ

L'Office fédéral de la justice relève qu'il y a bien eu une erreur « mineure » dans le décompte ...
Il n'y a pas eu d'augmentation des emplois bernois à Moutier selon l'OFJ

L'Office fédéral de la justice relève qu'il y a bien eu une erreur « mineure » dans le décompte des emplois liés au canton de Berne à Moutier

L'Office fédéral de la justice note que l'erreur peut avoir un « impact psychologique » (photo : archive) L'Office fédéral de la justice note que l'erreur peut avoir un « impact psychologique » (photo : archive)

L'Office fédéral de la justice (OFJ) a mis un terme à la controverse concernant les chiffres relatifs aux emplois cantonaux bernois à Moutier (BE) dans la perspective du vote du 28 mars. Il relève que les données disponibles ne permettent pas de conclure à une augmentation des emplois bernois à Moutier entre le message en vue du vote du 18 juin 2017 et l'avenant à ce message en vue de la répétition du vote le 28 mars.Pour l'OFJ, une "erreur mineure" a bien été commise en 2017 pour les chiffres bernois: certains postes dans l'enseignement n'ont pas été pris en compte. "Ceci explique que, pour 2017, le total des emplois bernois figurant dans le message est légèrement inférieur au total réel", écrit jeudi l'OFJ.Selon que l'on prend comme référence pour 2017 le chiffre indiqué dans le message ou le chiffre réel, il en résulte soit un très léger accroissement, soit une très légère diminution par rapport à 2021. Pour l'Office fédéral de la justice, "ceci peut avoir un impact psychologique".Lors de la dernière Conférence tripartite en janvier présidée par la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, le Gouvernement jurassien avait fait part de ses regrets qu'un communiqué de presse du canton de Berne ait suivi le communiqué de presse commun (Berne, Jura et Moutier) relatif à l'avenant au message sur la votation du 28 mars.


Querelle de chiffres

Ce communiqué du canton de Berne avait suscité une querelle sur le nombre d'emplois liés au canton de Berne en Ville de Moutier. Alors que la Chancellerie bernoise annonçait une augmentation de 6,6 équivalents plein temps (EPT) depuis les chiffres 2016 diffusés dans le message du premier vote en 2017, la cité prévôtoise et les militants autonomistes parlaient eux d'un recul.La Conférence tripartite avait donné mandat à l'OFJ de préparer un document qui présente les chiffres donnés par le Conseil-exécutif bernois et les engagements pris par le Gouvernement jurassien si Moutier devait rejoindre le canton du Jura. L'objectif est que les Prévôtois puissent voter en toute connaissance de cause.Dans son calcul, l'OFJ n'a pas souhaité prendre en compte les chiffres relatifs aux emplois à l'Hôpital de Moutier. L'institution hospitalière a une structure juridique indépendante et son avenir dépend de nombreux facteurs. /ATS-vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus