L'HJB sort la moustache pour contrer les maladies masculines

L’Hôpital du Jura bernois veut améliorer le dépistage des maladies qui touchent les hommes ...
L'HJB sort la moustache pour contrer les maladies masculines

L’Hôpital du Jura bernois veut améliorer le dépistage des maladies qui touchent les hommes. Dans le cadre du mouvement international « Movember » un dépistage gratuit des troubles prostatiques a été mis sur pied jeudi sur les sites de St-Imier et de Moutier

Giacomo Verzotti, urologue sur le site de St-Imier a lui aussi soigné sa moustache pour marquer son attachement à la campagne de sensibilisation contre les maladies masculines. (photo: Damien Carnal - HJB) Giacomo Verzotti, urologue sur le site de St-Imier a lui aussi soigné sa moustache pour marquer son attachement à la campagne de sensibilisation contre les maladies masculines. (photo: Damien Carnal - HJB)

L’Hôpital du Jura bernois arbore la moustache pour traquer les maladies masculines. En collaboration avec d’autres cliniques du groupe Swiss Medical Network, l’HJB a décidé de surfer sur la vague du mouvement international « Movember » qui encourage la gent masculine à porter la moustache durant le mois de novembre pour sensibiliser à la prévention des pathologies typiquement masculines comme le cancer de la prostate ou les tumeurs testiculaires. Dans ce cadre, les hôpitaux de Moutier et St-Imier ont mis sur pied une journée de dépistages gratuits ce jeudi. Une action importante, d’autant que les hommes ont tendance à prendre moins soin de leur santé que les femmes, selon l’urologue de l’HJB, Giacomo Verzotti :  

« On encourage les messieurs à prendre soin d’eux »

Comme clin d’œil, les hommes qui ont pris part à cette journée de dépistages se sont vus offrir un bon chez des barbiers à Moutier et St-Imier. Le but est surtout de déceler des pathologies asymptomatiques comme les maladies prostatiques. Des troubles assez fréquents puisque le cancer de la prostate touche 1 homme sur 10 selon Giacomo Verzotti qui assure néanmoins que ce type de cancer est rarement létal. Les premiers examens peuvent se faire directement auprès du médecin traitant lors d’un check-up traditionnel. Une consultation chez un spécialiste sera seulement nécessaire en cas de résultats suspicieux.


A noter que l’Hôpital du Jura bernois organise également une conférence jeudi soir à 19h30 à la salle de spectacle de St-Imier sur les maladies prostatiques avec des médecins spécialistes. L’entrée est libre mais possible uniquement avec le certificat covid. L’Hôpital du Jura bernois compte continuer cette campagne de sensibilisation tout le mois de novembre. Les collaborateurs de l’HJB seront par exemple invités à porter des masques de protection ornés d’une moustache, symbole de la lutte contre les maladies masculines. /nme



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus