L'avenir du Jura bernois fait débat

Le projet « Avenir Berne Romande » ne satisfait pas pleinement les institutions de la région ...
L'avenir du Jura bernois fait débat

Le projet « Avenir Berne Romande » ne satisfait pas pleinement les institutions de la région. L’association Jura bernois.Bienne et le Conseil du Jura bernois ont formulé publiquement leur prise de position à l’issue du délai de consultation 

Tavannes pourrait abriter le centre administratif cantonal suite au départ de Moutier.  Tavannes pourrait abriter le centre administratif cantonal suite au départ de Moutier. 

Le projet « Avenir Berne Romande »  mérite encore d’être peaufiné. C’est l’avis formulé par le comité de Jura bernois.Bienne et le Conseil du Jura bernois. Les deux institutions étaient appelées à prendre position sur les propositions du canton pour relocaliser les services administratifs cantonaux et les écoles de la région en vue du départ de Moutier dans le Jura. Le délai de consultation est arrivé à échéance vendredi dernier. Les deux entités saluent globalement le travail du groupe de projet mais formulent aussi des regrets notamment en ce qui concerne la localisation de certains centres de compétences. Virginie Heyer, présidente de l’association Jb.B et du CJB :

« Il ne faut pas oublier l’ancien district de La Neuveville »

La proposition d’installer un seul grand centre administratif dans la vallée de Tavannes ne fait donc pas l’unanimité auprès des institutions régionales. Toutes deux militent pour un maintien du siège du Conseil du Jura bernois et l’Office de sécurité civile, du sport et des affaires militaires à La Neuveville pour ne pas trop péjorer cette zone, déjà excentrée par rapport au reste du Jura bernois.

Par contre, dans le domaine de la formation, l’idée de transférer le CEFF Artisanat à Bienne est perçue favorablement par le CJB et Jb.B. Virginie Heyer, présidente des deux entités, souligne qu’une relocalisation dans la cité seelandaise fait plus de sens pour faciliter la mobilité des étudiants : 

« Le CEFF doit rester sous sa direction actuelle même en cas de déménagement »

Ces prises de position ont été transmises au canton de Berne qui devra ensuite décider de la suite du processus de réflexion. /nme 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus